10 Conseils pour aider son enfant dyslexique, à lire avec vous.

10 Conseils pour lire avec son enfant dyslexique

 

 

Dans le bonus ma biblio.dys, je donne 5 conseils aux enfants dyslexique, pour les aider à lire. Ce sont des techniques simples, qui m’ont aidé, et m’aide encore.

Aujourd’hui, j’aimerai aller plus loin, en vous aidant vous, parents, à mettre en place, différents systèmes qui aideront, votre enfant à aborder la lecture, plus facilement. Grâce à ces 10 conseils.

 


1) Lire une histoire à votre enfant.

 

raconte moi une histoire Oui, je sais, on vous l’a dit, et répéter des millions de fois. Mais c’est vrai, rien ne sera jamais plus efficace que de lire vous-même une histoire à votre enfant. Vous savez ce que l’on dit : Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Votre enfant n’a plus 2 ans ? Et alors ? Rien ne vous empêche de passer 10 mn avec lui, chaque soir, pour lui lire une histoire.

Ce conseil d’ailleurs ne s’applique pas uniquement aux enfants souffrants de dyslexie. Rien n’est plus précieux que ce temps que vous allez leur accorder. Mon mari qui était un grand dyslexique, as pris le temps de lire à notre fils quelques livres lorsqu’il était en bas âge. C’est non seulement un très beau cadeau qu’il a fait à notre enfant, mais également à moi. J’aime à me rappeler c’est instant de bonheur, maintenant qu’il nous a quitté.

 

Les petits plus, que vous leur apporterez

 

_ Vous allez lui permettre de développer son imagination

_ Lui donner le goût des histoires, (évidemment)

_ Lui faire passer parfois, de petites leçons (quand l’histoire est bien choisie), qui, vont mine de rien l’aider à grandir.

_ Enrichir son vocabulaire.

_ Lui développer la curiosité.

_ Développer son attention, sa capacité d’écoute.

_ Et même accroître sa mémoire. Si vous n’avez pas terminé le livre le jour même. Ou bien, l’enfant devra se rappeler, celles qu’il a préféré afin de vous les redemander ultérieurement

 

 

2) Chassez le stress, mettez-le en confiance.

aider son enfant dyslexique à lire Gardez toujours en tête, que le stress bloque l’apprentissage. De ce fait, si vous ne voulez pas que votre enfant soit stressé, qu’il comète des erreurs. Et que les dix minutes, de plaisir, se transforme en galère et crise de nerf. Il vous faudra veiller à ce qu’il soit détendu, avant de commencer sa lecture. Voici quelques petits conseils pour vous aider à détendre votre enfant avant une lecture à voix haute. Essayer les tous, et voyez celui qui fonctionne le mieux pour votre enfant.

_ Quelques inspirations, et expirations par le ventre, à la manière de la méditation.

_ Mettre une musique calme et reposante, qu’il aime.

_ Faire parler l’enfant de quelque chose qu’il aime, permettra de le mettre en confiance.

_ Aidez votre enfant à se relaxer, et à se visionner mentalement, en train de lire « parfaitement », tout seul, puis avec vous, ou un autre de ses proches, puis devant une classe. (Cet exercice, est plus délicat que les trois autres, alors ne vous inquiétez pas, si vous n’y arrivez pas).

 

 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La dyslexie existe t-elle ?

3) Partagez-vous la tâche

 

aider son enfant dyslexique à lire N’attendez pas que votre enfant soit épuisé, et frustré. Pourquoi ne pas vous mettre d’accord et lire, un paragraphe chacun. N’hésitez pas à commenter la lecture. Pour laisser l’enfant « respirer », il peut être intéressant d’échanger vos points de vue. N’hésitez pas non plus, à lui expliquer les mots, qui semble plus difficile à comprendre. Pour bien enrichir son vocabulaire, ainsi vous l‘aiderez à comprendre ce qu’il lit.

 

 

4) Lire comme si vous n’étiez qu’un

aider son enfant dyslexique à lire

 

C’est un peu comme l’exercice précédent, à part que là, vous laissez l’enfant « gérer », vous le laissez lire, jusqu’à ce qu’il bute sur un mot. Alors vous le lisez pour lui, si vous sentez qu’il veut reprendre la lecture, vous le laissez faire, sinon, vous continuez, encore un moment, jusqu’à ce qu’il ait envie de reprendre de lui-même.

Pour arriver à un tel degré de complicité. Commencez par lire à haute voix, en même temps que lui. Lisez le mot qui lui a posé problème, ainsi il aura entendu, le mot correctement, continuez votre lecture, l’enfant peut reprendre au mot suivant, ou dès qu’il en voit un qu’il connait.

Le but étant :

 

_ De renforcer sa confiance

_ De soulager la pression de l’enfant

_ Laisser l’histoire se dérouler.

 

 

5) Aidez-le à suivre le texte.

 

Pointer avec son doigt

J’ai déjà donné cette astuce, dans le bonus “ma biblio.dys”, c’est encore plus valable ici, alors que vous aidez, votre enfant à se sentir en confiance avec la lecture.

_ Placez votre marque page, ou à défaut, votre doigt, sous la ligne qu’il est en train de lire, afin de lui permettre de se concentrer sur cette dernière.

_ S’il est aux prémices de la lecture, ou s’il a une grosse dyslexie, aidez-le à lire un mot à la fois, soit en utilisant le marque page, soit son doigt.

Si l’enfant à tendance à appuyer de façon exagérée sur son livre. Remplacez le doigt par un crayon. Ou mieux encore, adoptez la méthode de Julie Provencher, et permettez à votre enfant de lire avec un doigt de sorcière

une idée toute bête le doigt de sorcière pour suivre la lecture C’est à la fois, amusant, stimulant, et ludique.

 

 

6) Encouragez la compréhension de texte.

aider son enfant dyslexique à lireAprès chaque phrase ou paragraphe, arrêtez-vous un instant afin de vérifier, si l’enfant à bien comprit ce qu’il vient de lire. Demandez-lui, ce qu’il imaginait dans sa tête, et partagez avec lui, votre propre vision.

_ Puis lisez une petite partie du texte, et demandez-lui, ce que cela signifie, en y m’étant les formes bien sûr du style : « Je me demande bien ce que l’auteur a voulu dire. » ou « Pourquoi le personnage agit comme ça »

_ Pour les plus grand, pensez à jouer avec les images spatiales visuelles. Cela parlera beaucoup plus à votre enfant dyslexique. Il est en mesure de reconnaître les principales parties du roman. Demandez-lui de vous le raconter, a sa façon. Mots, gestes, dessins, etc.

 

 

7) Hermétique aux sons ?

 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Dyscalculie, 11 signes qui doivent vous mettre la puce à l'oreille

aider son enfant dyslexique à lire Un jeune lecteur dyslexique pense principalement aux images et rien qu’aux images. Il trouve donc, très difficile de penser avec les sons des mots. Si votre enfant n’a pas réussi l’approche phonétique au cours de sa première année d’études, c’est sans doute parce que la phonétique n’est pas la meilleure approche pour lui.

 

Pour paliers ce manque, il peut :

 

_ Découvrir le mot lentement avec le doigt.

_ Lire jusqu’à la fin de la phrase et vous dire avec ses mots, ce qui lui semble bien ou logique.

_ Si malgré tout, il n’y arrive pas, et que vous lisez avec lui, dites-lui simplement le mot. (Ce sera pour une prochaine fois. L’important, est de lui donner l’envie de découvrir la lecture, pas de l’en écœurer.)

 

 

8) Les livres audios

 

les livres audio une excellente ressourceIl y a encore peu, je n’aurais pas pensé à vous donner cette astuce. Tout simplement parce que j’étais septique. Mais comme je suis une bonne septique, j’ai moi-même essayé, ce format. 🙂 Confidence pour confidence, c’est surtout dans la voiture que j’aime écouter un livre.

 

Après avoir ainsi découvert, « L’île aux trésors », « Les contes d’une grand-mère », et redécouvrir « Le Grand Meaulnes », je peux vous affirmer, que la lecture audio, est un excellent moyen d’apprendre aux jeunes dyslexiques, certes, mais également à n’importe quel futur lecteur.

Vous pouvez-même renforcer cet apprentissage, avec ces quelques astuces.

 

_ Être comme, pour la lecture, dans une atmosphère, calme et détendue.

_ Si vous n’avez pas le temps exceptionnellement de lire une histoire, ensemble. Choisissez un format qui présente l’avantage de proposer l’histoire à la fois en papier et en écoute. Afin que l’enfant puisse suivre, s’il le désire. Ou pourquoi pas alterner, tantôt l’un, tantôt l’autre.

 

 

9) Ne n’négligez pas le cadre

la qualité du coin lecture est primordialla qualité du coin lecture est primordiale

 

 

Faites de ce moment un moment privilégié. Vous travaillez de nuit, ou vous n’avez vraiment pas le temps de lire, une histoire à votre enfant avant qu’il ne s’endorme. Installez une routine lecture, à un autre moment dans la journée, en installant un coin lecture. Où vous aimerez vous retrouver.

Rendez ce lieu aussi attrayant que possible, misez sur les coussins, les poufs. L’important est de créer un endroit confortable, où votre enfant aura envie de se retrouver.

Attention toutefois, à vérifier que votre enfant, est bien calme et serein, avant d’enclencher, cette routine lecture. S’il est stressé ou frustré, n’hésitez pas à reculer l’heure de lecture. (Ce conseil est valable, également pour celle du soir.)

Gardez toujours en mémoire, que vous devez faire de la lecture, un moment agréable . Ce qui veut dire, que ce qui est valable, pour l’un, est valable pour l’autre. N’hésitez pas à reculer, ou vous faire remplacer par votre conjoint, si pour une raison ou une autre, vous êtes stressé.

 

 

10) Choisissez les livres avec soin.

 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Quand la phonétique prend forme

Il n’y a rien de plus frustrant que de ne pas avancer dans une lecture parce qu’elle ne nous convient pas.

Aidez votre enfant à choisir des livres qui l’intéresse. Il aura beaucoup plus de chances de s’intéresser à la lecture si le livre qu’il doit lire, lui plaît. Même s’il s’agit, d’une bande dessinée ou d’un manga. Je vois, et connaît de nombreux parents qui refusent ce plaisir à leurs enfants sous prétexte, que pour eux, ce n’est pas un livre.

D’abord c’est idiot ! Et ensuite, votre enfant dyslexique, comprend mieux les images que les mots.

Choisir un livre, adapté aux Dys, peut s’avérer utile. Car ils utilisent une police adaptée qui est à la fois plus espacée, et plus facile à lire. Comme le disait Silène Edgar dans son interview, ces livres permettent aux enfants plus âgés, de trouver leur bonheur avec un niveau de difficulté, moindre.

Dans le bonus Ma biblio.Dys, vous trouverez, toute une liste de livres spécialement adaptés aux Dys. Ainsi qu’une liste de livre pour parler de leur handicap. Elle est régulièrement mise à jour, et est totalement gratuite, alors n’hésitez pas à la demander, grâce au questionnaire ci-dessous.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *