15 conseils pour aider un élève dyslexique avec l’étude de roman

15 conseils pour aider un élève dyslexique avec l'étude de roman

Stéphanie enseigne le français au collège. Cette année, elle a dans sa classe une élève dyslexique, elle m’a demandé par mail comment aider cette dernière avec l’étude de roman.

Bonjour Mickaéline, 

Tu répètes sans arrêt que les enfants dyslexiques ont du mal à garder plusieurs notions en tête. Qu’il faut leur répéter les informations, afin qu’ils les retiennent. Qu’il faut séparer les tâches en petites étapes, pour les aider à mieux mémoriser. Tu vois, je suis bonne élève, j’étudie ton blog pour y trouver les conseils dont j’ai besoin.

Aujourd’hui, j’ai une question, comment puis-je appliquer tout cela avec l’étude de roman. Cette année dans ma classe de 5e, j’ai une élève dyslexique. Je tente de l’aider du mieux que je peux, en ce moment nous étudions "Les petites Reines" de Clémentine Beauvais, je me suis aperçue qu’elle avait du mal à retenir des fondamentaux comme par exemple les différents personnages. As-tu des conseils pour que je puisse l’aider au maximum ?
Merci, bonne journée à toi
Stéphanie


 

Si comme Stéphanie vous voulez aider votre enfant ou un de vos élèves dyslexiques avec l’étude de roman, voici 15 conseils pour vous y aider.


1) Définissez le genre du livre. Est-ce une comédie, une pièce de théâtre, un drame, un récit historique, etc.

 

2) Dans la mesure du possible, fournissez un audio livre aux enfants qui en ont le plus besoin. Pour le cas de Stéphanie, j’ai vérifié sur Audible s’il existait une version audio. Je me suis aperçue à ma grande surprise que c’était le cas. Si le roman étudié, n’est pas disponible en audio. Rien ne vous empêche d’enregistrer petit à petit les parties à étudier sur clé USB afin de les distribuer aux élèves qui en ont le plus besoin. Pour se faire vous pouvez vous aider d’ Audacity, ce logiciel est vraiment simple d’utilisation. Dans la mesure du possible, demandez-leur de suivre sur le livre tout en écoutant la version audio.

Si vous pratiquez le unschooling, ou si vous voulez aider votre enfant lors de ses devoir, vous pouvez bien évidemment lire le texte ensemble.

15 conseils pour aider un élève dyslexique avec l'étude de roman2
Faites lui dessiner les personnages

 

3) Identifier et répertorier les personnages principaux.

Pour se faire, vous pouvez demander à l’enfant de relever les traits de caractères de chacun d’eux. Ainsi que des traits physiques, ou une façon particulière de s’exprimer. Pour aider l’enfant à mieux cerner les différents personnages, grâce aux caractéristiques relevées demandez lui de faire un croquis des différents personnages principaux du livre.

 

4) Identifiez les personnages secondaires. Aidez l’enfant à se faire une représentation imagée de la façon dont les différents personnages interagissent les uns avec les autres. Le plus simple et le plus connu sont les exercice des colonnes de mots clés que l’enfant reliera. Sinon plus ludique et fun à mon goût, faites lui dessiner tous les personnages, les principaux et les secondaires, puis découpez-les, et faites les animer en fonction de leur interaction. Pourquoi ne pas en profiter pour recréer quelques petites scénettes qui lui permettront de mieux assimiler l’histoire, et amuseront les autres. Dans le même style, vous pouvez demander aux élèves d’interpréter les différents personnages, et monter des minis sketches.

15 conseils pour aider un élève dyslexique avec l'étude de roman3
Faites leur faire des minis sketches

 

5) Où se déroule l’histoire, dans quelle ville, dans quel lieu, en quelle époque, ou quelle année. Pour que l’enfant dyslexique retienne ces informations, faites intervenir leurs différents sens. Montrez leurs des photos de la région, ou de l’époque demandez lui de trouver ou de fabriquer un objet représentatif. Exemple dans le livre de Stéphanie, je me souviens que ses héroïnes devaient dormir une nuit à Sancerre, je n’ai aucun mal à m’en souvenir, car j’ai grandi dans ce village, où je passais quasiment toutes mes vacances. Je n’ai d’ailleurs retenu que ce passage de leur long périple. J’ai lu cet ouvrage en mai 2016 et je me souviens encore de ce passage et de l’anecdote. (Pour les plus curieux vous pouvez lire mon avis de l’époque ICI). Pourquoi ne pas leur faire sentir un parfum représentatif de l’époque ou du lieu. Dans le cas du livre étudié dans la classe de 5e de Stéphanie, elle peut leur faire sentir et goûter les fameux crottins de Chavignol. Faites travailler votre imagination Winking smile Je suis peut-être influencer par la pluie qui tombe dehors, mais pourquoi ne pas leur faire sentir de la terre mouillée, si vous étudiez “la Petite Fadette” ou “Le Grand Meaulnes”. Vous pouvez aussi en profiter pour vous rendre dans la région qui a influencée l’auteur.

 

6) Demandez-leur de donner 5 mots pour décrire comment le livre est écrit.


7) Demander aux élèves de noter dans un cahier ou sur une feuille les mots qui leur posent problème, afin de les étudier en classe la fois suivante.

 

8) Aidez-les à trouver les mots-clés qui définissent l’histoire. Pourquoi ne pas faire des exercices ludiques, comme par exemple, sous forme de mots fléchés. D’exercice à trous, ou encore de messages codés.


9) Pour être certains que l’élève à bien compris un chapitre, faites en un résumé. Mieux encore, surtout s’il est dyslexique, c’est de lui demander de vous décrire oralement ce qui s’y passe. À vous ou à l’un de ses camarades.

 

10) Demandez aux élèves de créer de mini scénettes sur les extraits les plus importants du livre. Ou pour les impliquer d’avantage, sur leurs passages préférés.

15 conseils pour aider un élève dyslexique avec l'étude de roman4
Demandez à l’élève de remettre les événements dans le bon ordre. Mettez ses sens en éveil afin de l’aider dans l’étude du roman.

 

11) Lors de la lecture, ou mieux encore à la fin de cette dernière, demandez aux élèves de remettre les événements dans le bon ordre. Soit à l’aide d’une frise soit en photocopiant des illustrations représentatives de l’histoire que vous présenterez dans le désordre. A eux de les découper et de les replacer dans le bon ordre.

 

12) Je vous ai parlé plus haut du fait de pouvoir apporter un support auditif à l’enfant. Dans le même style, vous pouvez, lorsque le livre est terminé, leur faire découvrir l’adaptation cinématographique ou télévisée, s’il en existe une. Cela vaut pour les élèves dyslexiques, ainsi que pour tous les élèves de façon générale. Pour la simple raison que nous n’assimilons pas tous de la même façon. Si les enfants dyslexiques lisent en image, d’autres retiendront plus facilement la trame de l’histoire qu’ils auront entendu, ou vu.
Très souvent, le livre et son adaptation comportent de nombreuses différences. Pourquoi ne pas vous amusez à les retrouver. Attention toutefois, dans certains cas, ils sont diamétralement opposés, le scénariste ayant pris quelques libertés avec l’œuvre de l’écrivain. Je pense notamment à l’adaptation de Labyrinthe. Cela peut cependant être une bonne façon de développer le sens critique de l’enfant. Un autre jeu amusant à faire, celui-là, développera plus leur concentration, c’est de s’amuser à voir les petites imperfections de tournages qui généralement passent inaperçus. Comme par exemple un héros qui a changé d’habit entre le début et la fin d’une scène. Un pot de fleur qui était à gauche et se retrouve soudainement à droite, etc.

 

13) Vous le savez l’enfant dys a besoin d’avancer pas à pas, et qu’on lui explique de façon détaillée la marche à suivre. Aussi pourquoi ne pas lui proposer d’avancer dans sa compréhension, en lui proposant à chaque chapitre une liste de citations pertinentes lui permettant de répondre aux questions de compréhension. Une petite astuce, peut-être, le savez-vous déjà, ou non, mais l’application Kindel d’Amazon propose dans ses nombreux outils, les citations les plus souvent mises en évidence. Au passage l’abonnement ne coûte que 9 € 99, et vous avez la possibilité de sélectionner 10 titres à la fois. Une bonne façon d’inciter les enfants accros à leur portable de lire Smile Petit plus, (sinon ce ne serait pas drôle) il y a même des livres adaptés aux dys. Je dis ça, je dis rien…

 

les-petites-reines-clémentine-beauvais
Stéphanie a décidé de faire découvrir à sa classe le livre de Clémentine Beauvais Les petites reines.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  l'adolescent dyslexique, pourquoi les messages codés lui sont bénéfiques

14) Il y a une chose que j’ai remarquée dans ma vie de lectrice boulimique, c’est que les garçons préfèrent généralement les héros masculins, et les filles les héroïnes. Il y a une raison toute logique à cela, c’est que les lecteurs ont besoins de se retrouver dans leurs lectures. C’est d’ailleurs sur ce concept que se base la bibliothérapie. Profiter de cette tendance en la tournant à votre avantage, et demandez à l’enfant comment il peut relier le livre à sa vie.
Par exemple, si je me réfère au livre choisi par Stéphanie pour sa classe de 5e, le livre “Les Petites Reines” de Clémentine Beauvais (au passage merci Stéphanie d’avoir choisi un livre que j’ai déjà lu, cela m’aide pour donner les exemples.) Je peux relier le livre à ma vie, lorsqu’il fait référence au trajet puisqu’il passe dans la région de mon enfance. Je peux donc parfaitement me représenter les paysages. Mais il me touche également par ses héroïnes, même si je n’ai jamais été élue “boudin de l’année, au même âge (et encore maintenant) j’étais plutôt forte, voire bien portante. De plus, je n’en voyais que par mon vélo, et rêvais de partir comme ça à l’aventure grâce à ce moyen de locomotion. Dans mon cas, c’est resté à l’état de rêve, contrairement aux héroïnes du livre. La comparaison s’arrête donc là.
Grâce à cet exercice, vous pourrez ensuite demander à l’élève quel message, il retient de la lecture de ce livre, et ce que l’auteur à voulu nous dire.

 

15) On demande généralement aux élèves de faire une dissertation lorsque le livre est terminé. Afin de faciliter ce dernier exercice, pensez à demander à l’élève dyslexique de répondre à une ou plusieurs questions à chaque chapitre et sous chapitre. Cela l’aidera grandement pour établir son plan pour la fameuse dissertation. N’hésitez pas non plus à lui demander une présentation orale de cette dernière du genre exposé, en cas de grosse difficulté à l’écrit.

 

Comme le mentionne si bien Stéphanie dans son mail. Il est vraiment très important d’enseigner par petites étapes très structurées, afin d’aider les élèves dyslexiques à rester concentrés sur leur tâches. Parallèlement aidez-vous des stratégies multi sensoriels, vous aiderez ainsi vous élèves à assimiler de nouvelles informations de manière séquentielle tout en développant ses connaissances.

Cet article à été pensé pour les élèves dyslexiques, mais il s’applique à tous les élèves en général.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  5,5 Façons d'aider son enfant dys, dans son cursus scolaire, sans devenir chèvre !

 

Merci de prendre quelques secondes, afin de partager avec les autres parents d’enfant fantasdys vos propres astuces pour aider les élèves dyslexique avec l’étude de roman juste là, tout en bas de la page dans l’encadré prévu à cet effet. Winking smile Trop timide ? Un simple j’aime ou partage me fera déjà plaisir.

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •   

Une réflexion sur « 15 conseils pour aider un élève dyslexique avec l’étude de roman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *