Anne de Green Gables 📖 Mon avis coup de ♄

Anne de Green Gables, plus connu sous le nom d’ Anne la maison aux pignons verts, est un classique de la littĂ©rature jeunesse. Ecrit par Lucy Maud Montgomery.

Anne-de-Green-Gables-mon-avis

Auteurs : Lucy Maud Montgomery

Editions : Monsieur Toussain Louverture

Date de publication : 8 / 10 / 20 Pour cette Ă©dition

Ăąge : 12 ans

Prix : 16 € 50

EAN : 9782381960081

Pages : 184

 

Anne-de-Green-Gables-pour-Instagram

 

Anne de Green Gables rĂ©sumĂ© de l’éditeur :

 

Nouvelle traduction d’Anne, la maison aux pignons verts.
Cheveux dĂ©sespĂ©rĂ©ment roux, visage constellĂ© de taches de rousseur, Anne Shirley est une petite fille curieuse, pleine d’Ă©nergie, souvent perdue dans ses pensĂ©es, parfois d’une gravitĂ© solennelle, sans aucun doute intemporelle. Difficile de rĂ©sister Ă  ce petit bout d’humanitĂ© de onze ans parfaitement imparfaite, hĂ©roĂŻne d’une sĂ©rie de romans qui a su conquĂ©rir des millions de lecteurs Ă  travers le monde, Anne de Green Gables, Ă©crit par Lucy Maud Montgomery, et dont le premier tome parut en 1908. Orpheline Ă  l’esprit vif, Ă  l’imagination sans bornes et qui adore employer de “grands mots”, Anne se retrouve par erreur chez Marilla et Matthew Cuthbert qui attendaient un garçon pour les aider Ă  la ferme. FĂ©ministe involontaire, romantique impĂ©nitente, elle est impulsive, dramatique, maligne, drĂŽle, et telle une authentique naĂŻve, elle va bousculer le calme et la monotonie de la vie Ă  Green Gables, en semant partout joies et rĂȘveries, en dĂ©nichant la beautĂ© dans les moindres recoins, en ne s’exprimant qu’en points d’exclamation, mĂȘme dans “les affres du dĂ©sespoir”. Parce que l’existence d’Anne a aussi une face sombre, hantĂ©e par la mort de ses parents et les abandons, qui lui donne son Ă©nergie folle, parfois hallucinĂ©e, et qui rend son idĂ©alisme et son indignation si poignants et si convaincants. Si le regard d’Anne transcende le monde sur lequel il se pose, Anne de Green Gables, c’est la transformation magique, presque mystique, que seul l’amour peut opĂ©rer sur les hommes et les femmes. C’est l’histoire d’une petite fille qui parvient Ă  se faire aimer de tous (Josie Pye exceptĂ©e), et de nous les premiers.
Écrit par une femme Ă  une Ă©poque oĂč tout Ă©tait contre elle, refusĂ© par de nombreux Ă©diteurs, rangĂ© dans une boĂźte Ă  chapeaux pendant des annĂ©es avant d’ĂȘtre exhumĂ© et enfin publiĂ© avec un succĂšs immĂ©diat, adaptĂ© des dizaines de fois (cinĂ©ma, thĂ©Ăątre, radio, et rĂ©cemment sur Netflix, “Anne with an E”) et aimĂ© par des gĂ©nĂ©rations et des gĂ©nĂ©rations de lecteurs (vendu Ă  plus de soixante millions d’exemplaires), Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery est un hymne Ă  la joie, Ă  la persĂ©vĂ©rance et au pouvoir de l’imagination. Magnifiquement Ă©crit, construit autour d’une hĂ©roĂŻne parfaitement imparfaite, fĂ©ministe involontaire et romantique impĂ©nitente, ce roman empreint de poĂ©sie, d’humour et de douceur est bien plus que la vie d’une orpheline qui va bousculer le calme et la monotonie de son nouveau foyer. C’est un autre monde, fait de couleurs chatoyantes, d’une nature enchanteresse et d’idĂ©es saugrenues qui se dĂ©ploie Ă  travers les yeux de l’incroyable Anne Shirley. LittĂ©rature solaire et intemporelle, Anne de Green Gables est une parenthĂšse magique, un souffle chargĂ© d’Ă©nergie et d’enthousiasme, un Ă©lan Ă  vivre pleinement nos amitiĂ©s et nos passions.

 

Anne-de-Green-Gables-citations-1

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immĂ©diatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

Anne de Green Gables : Mon avis

Anne la maison aux pignons verts, fait partie de ces romans classiques jeunesse que j’avais trĂšs, trĂšs, trĂšs envie de dĂ©couvrir depuis un moment. Mais Ă  moins d’avoir un retourneur de temps, et bien je n’arrive pas Ă  tout lire.

Alors forcĂ©ment lorsque Babelio m’a proposĂ© en service presse Anne de Green Gables, j’ai immĂ©diatement sautĂ© sur l’occasion, tu penses bien ! Encore merci Ă  eux pour ce partenariat.

Un mot sur la couverture

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les lutins Urbains tome 5 Korrigans et Grosse Galette

Plus que de la couverture, c’est du livre en lui mĂȘme dont j’aimerai te parler. Il est juste magnifique, un touchĂ© soyeux, des reflets changeants selon son exposition Ă  la lumiĂšre, le titre et le nom de l’auteur en relief dorĂ©. Une pure merveille ! Un vĂ©ritable objet de collection. Il me rappel Ă  bien des Ă©gards la collection des Comtesse de SĂ©gur que je lisais dans ma jeunesse. Autant dire au temps des dinosaures.

 

Anne-de-Green-Gables-citations-2

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immĂ©diatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

L’histoire

Si tu n’as pas lu le rĂ©sumĂ© de l’éditeur, voici en quelques mots l’histoire d’Anne de Green Gables. Anne est une jeune orpheline de 11 ans. Elle n’était qu’un bĂ©bĂ© lorsque ses parents sont dĂ©cĂ©dĂ©s. Par un Ă©trange concours de circonstance elle arrive par erreur dans la maison de Marilla et Matthew Cuthbert, un couple de vieux garçon et de vieille fille, qui vivent ensemble dans leur vieille ferme isolĂ©e de Green Gables. Se faisant vieux Matthew Cuthbert fini par persuader sa sƓur Marilla de prendre sous leur toit un orphelin qui l’aidera dans les travaux de la ferme. Hors au lieu d’un garçon on leur envoie une fille. Si Matthew tombe immĂ©diatement sous son charme, il en ira tout autrement pour Marilla, qui ne gardera l’orpheline qu’avec beaucoup de rĂ©ticences.

Anne-de-Green-Gables-citations-3

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immĂ©diatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

Les personnages

Les personnages sont nombreux, mais voici les principaux.

Anne Shirley :

L’hĂ©roĂŻne principale de ce roman, une Ă©trange fillette aux cheveux aussi roux que sa langue est pendue. Elle nous abreuve de ses longs monologues, parfois complĂ©tements loufoques, souvent trĂšs juste et poĂ©tique. Anne est une romantique et fĂ©ministe dans l’ñme. Une Ă©ternelle optimiste. Un optimisme entretenu par son imagination dĂ©bordante. Elle est Ă©galement courageuse, pleine de surprise, et inĂ©vitablement maladroite. Mais tellement, tellement attachante. Hormis Josie Pye, personne ne rĂ©siste Ă  cette petite rousse au grand cƓur, encore moins le lecteur.

Marilla Cuthbert :

Est celle qui m’a le plus surprise et le plus attendrit. Marilla a un caractĂšre aussi acĂ©rĂ© que ses traits son anguleux. Vieille fille pieuse, et morale. Elle semble avoir peur de laisser paraĂźtre ses vrais sentiments. Elle semble prĂ©fĂ©rĂ©e donner l’image d’une femme acariĂątre. Mais comme les autres, Marilla se laissera envoĂ»ter par Anne. Qui contre toute attente saura faire Ă©voluer le personnage de Marilla Cuthbert. Si dans ce livre Anne passe de l’enfance Ă  la vie de jeune femme. Marilla grandit vĂ©ritablement.

 

Anne-de-Green-Gables-citations-4

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immĂ©diatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

 

Matthew Cuthbert

 

Tout comme sa sƓur, Matthew ne c’est jamais mariĂ©. Trop timide, trĂšs rĂ©servĂ©, voire renfermĂ©. Cependant il sait se montrer loyal. Il adore Anne, il tombe immĂ©diatement sous le charme de la fillette. Sans doute impressionnĂ© par son babillage, et son imagination dĂ©bordante. Empathique, il ressent toute la tristesse et les maltraitances qu’Anne a subit dans le passĂ©. Il comprend immĂ©diatement que le destin leur envoie cette drĂŽle de fillette, car “ils peuvent lui apporter quelque chose.”

 

Diana Barry

Sage et jolie, Diana est l’amie de cƓur d’Anne. Une amie sincĂšre qui partage tout avec la jeune hĂ©roĂŻne, les joies comme les peines. Mais Ă©galement les dĂ©lires d’Anne lorsque son imagination dĂ©bordante l’entraĂźne dans des pĂ©ripĂ©ties plus hasardeuses les unes que les autres. Bien que sa famille soit l’une des plus aisĂ© d’Avonlea, Diana est discrĂšte et sincĂšre.

 

Gilbert Blythe

Tout est parti d’un malentendu entre Gilbert et Anne. Il semble ĂȘtre Ă  la fois beau gosse, et sale gosse. C’est d’ailleurs en laissant libre court Ă  ce penchant de son caractĂšre que Gilbert deviendra le meilleur ennemi d’Anne. AprĂšs sa terrible maladresse, Anne de Green Gables ne voudra plus rien entendre du jeune homme et une franche rivalitĂ© s’installera. Du moins en ce qui concerne Anne, car Gilbert semble quant Ă  lui sous le charme de la petite rousse. Il deviendra (peut-ĂȘtre malgrĂ© lui) l’homme Ă  abattre. Anne mets un point d’honneur Ă  ne pas se laisser battre par cet arrogant personnage. Hors de question qu’il soit meilleur qu’elle. Ainsi ils se battront rĂ©guliĂšrement pour obtenir les meilleurs places du podium.

 

Rachel Lynde

 

La madame Olson d’Avonlea. J’ai hĂ©sitĂ© Ă  la mettre dans la liste des personnages, mais que serait une petite ville, sans une commĂšre. Et comme l’auteure commence son roman d’Anne de Green Gables, sur cette mĂ©gĂšre je ne pouvait faire autrement que de te la prĂ©senter. Elle a l’Ɠil partout et la critique facile. Elle n’hĂ©site pas Ă  donner son avis sur tout et sur tous. Elle sera Ă  l’origine de la plus belle scĂšne de colĂšre d’Anne, mais tout comme Ariette Olson elle sait Ă©galement se montrer plus charitable et admettre ses erreurs, voir pardonner. Si je la compare au personnage de la petite maison dans la prairie c’est qu’elle m’a souvent fait penser Ă  cette derniĂšre. Lors de ma lecture je ne pouvais faire autrement que de lui donner les traits de Katherine Mac GrĂ©gor.

Il y a encore plein d’autres personnages, comme Miss Stacy et Mme Allan sans oublier la tante de Diana, une autre amie de cƓur d’Anne Shirley. Je te laisse les dĂ©couvrir par toi mĂȘme.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Nos cƓurs tordus

Anne-de-Green-Gables-citations-5

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immĂ©diatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

Mon avis sur le roman de Lucy Maud Montgomery : Anne de Green Gables

 

Je vous le disais en titre, ce roman a Ă©tĂ© un vĂ©ritable coup de cƓur. Anne de Grenn Gables fait partie de ces romans Ă  la fois intemporel et intergĂ©nĂ©rationnel. Je ne pense pas qu’enfant j’aurai prĂȘtĂ© attention aux petits messages cachĂ©s de l’auteure. Comme le fĂ©minisme, la gratitude. Mais en tant que femme je les ai bien apprĂ©ciĂ©s.

Quoi qu’il en soit Anne de Green Gables est une formidable ode Ă  la vie, Ă  l’espoir. TragĂ©dienne dans l’ñme Anne nous attendri, nous fait rire. Elle nous montre que lorsqu’on a un but dans la vie, on peut abattre des montagnes afin d’y arriver. Touchante et dĂ©sarmante, elle nous surprends Ă  chaque instant. Eternelle optimiste, et Ă©ternellement Ă©merveillĂ©e, elle aime la Vie, avec un grand v.

“_ Je ne parle pas que de l’arbre. Bien sĂ»r qu’il est charmant – il est radieusement charmant mĂȘme, et il fleurit comme s’il y mettait toute sa volontĂ© –, mais je parle de tout, du jardin, du verger, du ruisseau, des bois, du monde entier. N’avez-vous pas le sentiment, une matinĂ©e comme celle-ci, de tout aimer de cette Terre ? J’entends d’ici le rire du ruisseau. Avez-vous remarquĂ© Ă  quel point les ruisseaux sont gais ?(
)”

“Quelle magnifique journĂ©e ! s’exclama Anne en prenant une grande inspiration. On se sent heureux d’ĂȘtre en vie un jour comme ça, non ? Je plains les gens qui ne sont pas encore nĂ©s de ne pouvoir en profiter. Ils auront de belles journĂ©es aussi, Ă©videmment, mais jamais celle-ci. Et c’est encore plus magnifique d’avoir un chemin comme celui-ci pour se rendre Ă  l’école, tu ne trouve pas ?”

“ Oh ! Marilla, s’exclama-t-elle un samedi matin, en rentrant d’une dĂ©marche dansante, les bras chargĂ©s de magnifiques branches. Je suis si heureuse de vivre dans un monde oĂč il y a des mois d’octobre. Ce serait horrible si on passait d’un coup de septembre Ă  novembre, non ?”

Anne de Green Gables, c’est un tourbillon d’imaginaire, de bĂȘtise, d’espoir et d’optimisme.

Je ne saurai dire qu’elles scĂšnes j’ai prĂ©fĂ©rĂ© tant il y en a. Anne ne nous laissant pas indiffĂ©rente. Si je ne devais en retenir qu’une ce serait celle des premiĂšres pages, lorsque Anne dit ses quatre vĂ©ritĂ© Ă  Mme Lynde. Car notre jeune hĂ©roĂŻne est loyale et franche, et cette scĂšne notamment le montre parfaitement, tout comme les excuses qui suivront dĂ©montreront son goĂ»t pour la mise en scĂšne et l’imagination. (Mais cette derniĂšre je vous laisse la dĂ©couvrir.)

“ Je vous dĂ©teste ! cria –t-elle d’une voix Ă©tranglĂ©e par la colĂšre, en frappant du pied. Je vous dĂ©teste ! Je vous dĂ©teste ! Je vous dĂ©teste !” Tapant plus fort Ă  chacune de ses exclamations pleines de haine. “Comment osez-vous dire que je suis maigre et laide ? Comment osez-vous parler de mes taches de rousseur et de mes cheveux ? Vous ĂȘtes une femme mal Ă©levĂ©e, grossiĂšre et sans cƓur ! (
)

“Comment osez-vous parler de moi comme ça ? rĂ©pĂ©ta t-elle avec vĂ©hĂ©mence. Que diriez-vous si on vous traitait de grosses femme vulgaire, sans la moindre once d’imagination ? Tant pis si ça vous blesse que je dise ça.  J’espĂšre que ça vous blesse, d’ailleurs. Vous, vous m’avez blessĂ©e plus profondĂ©ment que je ne l’ai jamais Ă©tĂ©, mĂȘme par le mari de Madame Thomas quand il avait trop bu. Et je ne le vous pardonnerai jamais, jamais, jamais !”

La particularitĂ© de ce roman ce sont les longs monologues d’Anne, en vĂ©ritable pipelette elle nous abreuve de ses opinions et rĂ©flexions sur des pages entiĂšres. Ce qui rend ce roman unique en son genre.

Du point de vu dyslexique, Anne de Green Gable n’est pas forcĂ©ment des plus facile, justement de part la particularitĂ© de son hĂ©roĂŻne. Anne adore employer de “beaux” mots. Si ces derniers sont une formidable richesse pour le vocabulaire, certains peuvent donner quelques difficultĂ©s Ă  un dyslexique ayant de rĂ©els problĂšmes avec la lecture. De plus l’écriture est assez empĂątĂ©e et trĂšs petite. Toutefois il serait vraiment dommage qu’un enfant Dys se prive d’un tel roman, qui est un merveilleux support pour de la bibliothĂ©rapie. Pourquoi dans ce cas ne pas faire une lecture accompagnĂ©e Winking smile Pour les dys lecteurs, il y aura peut-ĂȘtre un peu de lenteur Ă  prĂ©voir, mais de toute façon la lecture n’est pas une course. Smile

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Belle et SĂ©bastien T1

Anne-de-Green-Gables-citations-6

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immĂ©diatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

Anne de Green Gables en bref

Lucy Maud Montgomery a su utiliser les codes de la littĂ©rature jeunesse afin de nous offrir une hĂ©roĂŻne aussi attachante que troublante. Un concentrĂ© de bĂȘtises et de sages rĂ©flexions. Une hĂ©roĂŻne singuliĂšre qui sait se faire aimer des lecteurs. Anne de Green Gables est le premier tome de cette saga. Pour cette nouvelle traduction les Ă©ditions de Monsieur Toussain Louverture ont rĂ©alisĂ© un travail formidable. Ils ont non seulement retravaillĂ© la traduction, pour donner un ton plus juste Ă  la jeune hĂ©roĂŻne, mais ils ont Ă©galement fait du livre en lui mĂȘme un superbe objet de collection.

Ce premier tome de la saga de Lucy Maud Montgomery, Anne de Green Gables, a Ă©tĂ© un mĂ©ga coup de cƓur. J’ai franchement hĂąte de connaĂźtre la suite des aventures. Et j’espĂšre sincĂšrement que les Ă©ditions Monsieur Toussaint Louverture vont nous proposer la suite de cette saga, avec la mĂȘme qualitĂ©.

J’aimerai laisser la parole une derniĂšre fois Ă  Anne, pour terminer cette chronique. Je t’ais souvent dit combien Anne fait de bĂȘtises, et combien elle est particuliĂšre. Voici donc un de mes passages prĂ©fĂ©rĂ©s, qui montre tout le caractĂšre particulier d’Anne.

“Marilla, tu ne trouves pas que c’est agrĂ©able de se dire que demain est un nouveau jour sans aucune bĂȘtise dedans ?
– Je serais prĂȘte Ă  parier que tu en feras. Tu n’as pas ton pareil pour ça, Anne.
– Oui, je le sais bien, se lamenta Anne. Mais tu n’as pas remarquĂ© ce qu’il y d’encourageant, Marilla ? Je ne commets jamais deux fois la mĂȘme.
– Je ne vois pas en quoi c’est un avantage, puisque tu en fais toujours de nouvelles.
– Mais tu ne comprends pas ? Il doit forcĂ©ment y avoir une limite au nombre d’erreurs qu’une personne peut commettre, et quand je l’aurai atteinte, j’en aurai fini avec elles. C’est une pensĂ©e trĂšs rĂ©confortante.

Un livre que je ne peux que te recommander trĂšs chaudement. Un beau cadeau Ă  offrir Ă  un enfant.

J’ai commencĂ© hier, la sĂ©rie sur Netflix, “Anne with an E” pour le moment je n’ai visionnĂ© que les trois premiers Ă©pisodes de la sĂ©rie 1, mais si je trouve le jeu des acteurs plutĂŽt convainquant, en revanche, je ne suis pas certaine d’apprĂ©cier les libertĂ©s prises avec le roman d’origine. J’ai notamment Ă©tĂ© déçue de la scĂšne de la broche bien trop Ă©loignĂ©e de celle de l’auteure et qui perd de sa valeur, du moins Ă  mon sens.

 

Tu as envie d’ajouter ce roman à ta liste d’envie ?

Voici une petite infographie que tu peux Ă©pingler sur Pinterest, bien utile pour te souvenir des points principaux du livre lors de ton achat.

Anne-de-Green-Gables-infographie

Épingle-la immĂ©diatement sur Pinterest pour ne pas l’oublier.

N’hĂ©site pas Ă  me dire en commentaire si tu as dĂ©jĂ  lu Anne de Green Gables, et ce que tu en as pensĂ©. (mon blog se nourrit de commentaires, et moi, j’adore papoter)

Ma note :

notation 4 Ă©toilescoup de coeur

Tu peux commander Anne de Green Gables directement sur le site de l’éditeur.

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    8
    Partages
  •  
  •  
  • 8
  •   

6 rĂ©flexions sur « Anne de Green Gables 📖 Mon avis coup de ♄ »

  1. Je ne connaissais absolument pas cet ouvrage. MĂȘme pas entendu parler du titre, je crois…
    Mais ton résumé vivant et engagé en est un trÚs bon avocat et donne envie de le lire, bravo !

  2. Merci pour cet article ! Je suis retournĂ©e en enfance car j’ai eu la chance de dĂ©couvrir Anne of Green Gables quand j’Ă©tais petite. Je me souviens du passage oĂč Anne se colore les cheveux en vert pour ne plus ĂȘtre rousse car son surnom Ă©tait “carotte”. Un sacrĂ© caractĂšre.

    1. Merci pour ton commentaire Elizabeth, ah oui la scĂšne des cheveux, un de mes passages prĂ©fĂ©rĂ©s, comme tu dis elle a un sacrĂ© caractĂšre, c’est ce qui la rend si attachante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *