IMM #1

 

Qu’est-ce que L’IMM ou In My Maibox ? C’est un rendez-vous livresque hebdomadaire permettant de partager nos acquisitions de la semaine. Emprunts, achat ou Réceptions

Lire ou Mourir s’occupe de la gestion des In My Mailbox français 🙂

 

 

Je n’ai pas eu envie évidemment de retranscrire les anciens articles de ce rendez-vous qui se trouvaient sur l’ancienne version du blog.

En revanche je suis heureuse de reprendre ce rendez-vous. Pour cet IMM #1 je dois dire que je suis impatiente de tout découvrir.

En faisant un petit tour à l’appartement, eh oui, je ne rendrais les clés que fin octobre, j’ai eu la joie de découvrir deux envoies des éditions city

Londres, 1893  : une calèche explose, tuant sur le coup un notable. La police est désemparée, d’autant que le meilleur inspecteur de la ville, Henry Wilkes, a rendu son insigne. Aux prises avec ses démons intérieurs, il dépérit sous le regard inquiet de son fidèle Billy, le gamin des rues qu’il a recueilli.

Mais quand le «  meurtre de la calèche  » prend une autre dimension, Henry ne peut rien faire d’autre que reprendre du service. En effet, tous les indices désignent un coupable  : Gareth, le propre frère d’Henry… mort des années plus tôt  ! Est-ce une machination  ? Ou bien son frère serait-il encore vivant  ?

L’inspecteur déchu risque fort de réveiller les fantômes du passé dans cette ville où trahison et mensonges sont monnaie courante et où le danger est à chaque coin de rue…

 

 

Cecilia a la vie dont elle a toujours rêvé  : un mari aimant, deux filles magnifiques et une grande maison dans la jolie ville de Sandefjord en Norvège. Tout est parfait. Jusqu’au jour où un minuscule grain de sable vient briser cette harmonie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  IMM #2

Un soir qu’elle récupère ses filles à la piscine, on lui demande de ramener chez lui un petit garçon que sa mère n’est pas venue chercher. Mais la maison où Tobias affirme habiter est une ruine abandonnée. Cecilia n’a pas d’autre choix que d’accueillir Tobias, le temps de démêler la situation.

Mais les jours passent et l’étrange garçon s’installe, s’immisçant dans la vie de la famille. Quand un cadavre est découvert dans le voisinage, Cecilia comprend que quelqu’un a réveillé les fantômes du passé pour faire voler en éclats sa vie parfaite. Une vie qu’elle a construite en enfouissant profondément ses secrets les plus sombres…

Que feriez pour une vie idéale  ? Mentir  ? Manipuler  ? Tuer  ?

 

 

Puis comme ma nièce a eu la bonne idée de m’entraîner au cinéma pour voir Darkest minds, à vrai dire, nous y sommes allées 2 jours de suite, 😀 du coup je ne pouvais pas faire autrement que de me les procurer. Vous auriez résisté, vous ?

 

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en foncion du danger qu’ils représentent, et parqués dans des camps. Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Echapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?

 

 

Je ne sais pas si vous connaissez l’application petit bambou, il s’agit d’une application, qui nous permet de s’adonner à la méditation. En traînant mes galoches chez Cultura, j’ai été surprise de découvrir, qu’il y avait maintenant un livre adapté. Devinez où il a fini. 😀 oui tout juste dans mon panier !

 

La méditation, c’est simplissime !Petit Bambou est l’application de méditation numéro 1 en France, et a développé des réseaux sociaux leaders. Incarné par le personnage d’un sympathique petit bonze, il se démarque par l’extrême simplicité de son approche, qui en fait un outil de découverte de la méditation idéal pour le très grand public et les personnes actives.Apprendre à méditer, c’est comme apprendre à faire du vélo : au départ ça semble compliqué, mais très vite on ne peut plus s’en passer. Méditer, c’est simple et très concret, et ce livre va vous le prouver. Plutôt que de vous présenter la méditation par des développements théoriques ou philosophiques, il met entre vos mains une série d’images toutes simples, mais qui vous feront comprendre intuitivement, et mieux que tous les discours du monde, ce qu’est la méditation, et comment l’intégrer à votre vie. La bulle de savon, le vélo, la feuille qui tombe, la boulle à neige… Un catalogue ludique d’images à méditer de petits exercices où piocher en fonctions de vos envies, à tout moment !Points forts :- Appli et page Facebook Petit Bambou, un outil et une communauté de près d’un million de fans !- Un livre de méditation basé sur l’illustration, pour une approche intuitive et décomplexée- Un livre d’initiation pour les grand débutants, parfait pour les bonnes résolutions de début d’année- 50 images à méditer, avec une présentation poétique et illustrée et des petits exercices- Une fabrication en couleurs, en integra et avec un signet pour un livre joli et solide qu’on glisse dans sa poche ou son sac pour le feuiller à tout instant.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  IMM #3

 

C’est parfois dangereux de faire des courses… Oui c’est en grande surface que j’ai trouvé les deux acquisitions suivantes. Si vous êtes fidèle à ce blog, vous savez que je suis non seulement une grande lectrice, mais que je souffre de ce qu’on appel les Dys. J’avais créé un blog spécialisé, mais il a été harponné par un virus, du coup, j’ai décidé, qu’il y aurait une très grande place à la DYS, sur ce blog.

 

 

 

Ce coffret Multimalin permet aux enfants de retenir facilement et en s’amusant les terminaisons de conjugaison du présent de l’indicatif. Chaque ligne de conjugaison est associée à une histoire amusante dont les héros sont les pronoms personnels sujets et les terminaisons. Ces derniers interagissent ensemble afin de créer une image mentale que Les enfants pourront visualiser mentalement ! Ils seront émerveillés de conjuguer sans erreur dans toutes les situations (dictées, productions d’ écrits, évaluations de conjugaison…). Objectif : mémorisation rapide et définitive des verbes du 1er, 2e et 3e groupe du présent de l’indicatif (en quinze jours maximum). L’efficacité de cette méthode repose, entre autres, sur : l’apprentissage progressif, structuré et ludique ; le principe des cartes mentales ; l’utilisation de la méthode des lieux pour éviter les “trous de mémoire”.

 

 

 

 

Les lettres sont des éléments trop abstraits pour que le cerveau puisse construire facilement des représentations mentales de l’orthographe des mots qui présentent des difficultés (ex : lettre finale muette). Par contre, il est très facile de mémoriser les images. C’est pourquoi, dans un mot qui présente des difficultés, Multimalin Orthographe transforme les lettres en personnages ou objets. Ces derniers interagissent entre eux pour raconter des histoires drôles et passionnantes en lien avec le sens du mot. Les enfants garderont en mémoire ces images mentales toute leur vie pour ne plus faire d’erreur d’orthographe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  IMM #2

 

 

Et pour vous, il y a eu du mouvement du côté de votre PAL ? Pourquoi ne pas partager vos emprunts, achats, ou réceptions, dans le coin commentaire 🙂

 

N’oublie pas que tu peux aussi partager l’article, peut-être que tes amis se laisseront tenter par l’un des livres, ou que tu aideras quelqu’un atteint de Dys.

 

En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

InstagramFacebook ●Twitter  ● Youtube  

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
CatégoriesIMM

2 réponses sur “IMM #1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *