In My Mailbox #7

 

 

Qu’est-ce que L’IMM ou In My Maibox ? C’est un rendez-vous livresque hebdomadaire permettant de partager nos acquisitions de la semaine. Emprunts, achat ou Réceptions

Lire ou Mourir s’occupe de la gestion des In My Mailbox français 🙂

Je n’ai pas eu envie évidemment de retranscrire les anciens articles de ce rendez-vous qui se trouvaient sur l’ancienne version du blog.

En revanche je suis heureuse de reprendre ce rendez-vous.

 

 

 

Vous avez peut-être vu les photos sur Instagram 

Dans ma boite aux lettres cette semaine, il y avait

 

Le dernier joyau des Romanov

« En juin 1914, le lieutenant russe Dimitri Malkine est chargé de se
rendre à Paris pour une mission diplomatique. La tsarine mère en
profite pour lui demander secrètement de remettre à Londres un
superbe bijou à sa sœur, la reine Alexandra. Dimitri s’acquitte de sa
tâche, mais n’est pas au bout de ses peines… La reine Alexandra
souhaite à son tour faire un présent à sa sœur : un œuf de Fabergé
unique, muni d’une serrure et dont le contenu reste énigmatique.
Avant même que le lieutenant puisse emprunter le chemin du retour à
Saint-Pétersbourg, il se trouve entraîné bien malgré lui dans ce qui
deviendra l’un des conflits les plus sanglants de l’histoire de l’humanité.
Il faudra alors attendre plus de soixante-dix ans pour que Camille,
généalogiste successorale bordelaise, plonge dans cette histoire pour
le compte de sa cliente, Madame de Limeuil. Ses recherches la
conduisent de Bordeaux au cœur de la Gascogne, des Archives
secrètes du Vatican à Cracovie, mais le mystère reste entier. Qu’est-il
arrivé à Dimitri Malkine ? Où est passé cet œuf de Fabergé à la valeur
inestimable ? Enfin, pourquoi a-t-elle l’impression qu’on s’en prend à
tous les témoins de l’affaire ?»

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  C'est lundi que lisez-vous ? #20

Merci aux éditions Sud Ouest ♥

 

La reine des quiches

 

 

 

 

A quarante et un ans, Murielle collectionne les échecs, comme si une vilaine fée prenait un malin plaisir à la persécuter. Après autant de fausses couches que de manuscrits refusés, elle s’est résignée à ne donner vie qu’à des articles sur les vermifuges dans la rubrique animalière d’un journal télé. Jusqu’au jour où un éditeur l’appelle, son dernier roman, Ceci est mon corps, l’a fasciné, il veut absolument le publier. Murielle n’en revient pas, son roman-confession sur sa propre stérilité va lui apporter la reconnaissance dont elle a toujours rêvé ! Mais ce succès littéraire pourrait aussi avoir des conséquences inattendues sur sa vie et son entourage…

Merci  aux éditions Denoël ♥

 

Marabel et le livre du destin

 

Dans la lignée des Cerfs-volants de Kaboul, le destin d’une famille en quête de paix et de liberté entrelacé à celui des flamboyants cartographes du XIIe siècle. Une épopée bouleversante.

Été 2011. Lorsque le père de Nour est emporté par un cancer, sa mère décide qu’il est temps pour elle et ses filles de quitter New York et de rejoindre leur famille en Syrie. Heureusement, Nour a trouvé un moyen de rester toujours près de son père : au pied du figuier, dans son jardin de Homs, elle murmure les mots de leur conte préféré, dans l’espoir qu’ils parviennent jusqu’à l’endroit où il est enterré. Cette histoire qu’elle ne cesse de se répéter, c’est celle de Rawiya, une jeune fille du XIIe siècle qui se travestit pour devenir l’apprenti du plus illustre cartographe médiéval, al-Idrisi.
Mais bientôt, la guerre éclate en Syrie et les bombes pleuvent sur Homs. Pour Nour et sa famille, un choix s’impose : rester affronter la violence ou s’enfuir et traverser les sept mêmes pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord qu’ont sillonnés, neuf cents ans plus tôt, les cartographes que Nour admire tant. Et c’est dans la merveilleuse histoire de Rawiya que Nour va puiser force et courage.
La Carte du souvenir et de l’espoir est un roman d’une beauté à couper le souffle qui illumine l’histoire d’un pays dans la tourmente ; un conte sur la résilience humaine et la puissance des récits.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  C'est lundi que lisez-vous #24

 

Merci  aux éditions Les Escales ♥

 

Ces histoires de ce recueil parlent de vengeance, de libération, d’obsessions. Tour à tour créatures mythologiques ou issues d’un futur torturé, au caractère énigmatique ou inquiétant, les femmes qui peuplent ces récits recèlent toutes une force insoupçonnée. Aucune ne semble vouloir suivre la route tracée pour elle…

 

Florence Cochet nous entraîne dans un voyage surprenant. Alternant fantastique, steampunk et anticipation avec une aisance déconcertante, elle dépeint d’une main de maître ces créatures féminines fascinantes.

 

Il s’agit de la nouvelle version de “Créatures, Chimères, et Châtiments”, que j’ai évidemment lu, mais que je serai heureuse de redécouvrir avec cette version.

Merci à Florence Cochet, pour son éternelle confiance ainsi qu’aux éditions Curiosity

 

 

Et pour vous, il y a eu du mouvement du côté de votre PAL ? Pourquoi ne pas partager vos emprunts, achats, ou réceptions, dans le coin commentaire 🙂

 

 

N’oublie pas que tu peux aussi partager l’article, peut-être que tes amis se laisseront tenter par l’un des livres.

 

 

En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

InstagramFacebook ●Twitter  ● Youtube  

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  

2 réflexions sur « In My Mailbox #7 »

    1. Merci, je t’avoue que moi aussi, il m’intrigue. Bon ce ne sera pas ma prochaine lecture, mais je ne vais pas trop tarder quand même à le découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *