La Guilde des aventurirers đź“– Mon avis

Lorsque Babélio m’a proposé de lire la Guilde des aventuriers de Zach Loran Clark et Nick Eliopulos, j’ai immédiatement été séduite par son résumé.

La-Guilde-des-aventurier-mon-avis

Auteurs : Zach Loran Clark et Nick Eliopulos

Editions : Bayard jeunesse

Date de publication : 23/ 09 / 20

âge : 12 ans

Prix : 15 € 90

EAN : 978B085TLG17W

Pages : 448

La_Guilde_des_aventuriers_pour_instagram[1]

 

La guilde des aventurier  : résumé de l’éditeur :

 

Bienvenue dans la Guilde des Aventuriers.
Nul ne connaît leur nombre exact. Elle est composée d’illuminés à la cervelle ensorcelée et autres créatures corrompues par les démons, tous lourdement armés.
Voici la consigne : rester en vie jusqu’à demain matin.
Pierrefranche est l’une des dernières cités survivant à l’assaut des monstres qui ont envahi le monde. Différentes guildes y organisent la résistance. Parmi elles, celle des Aventuriers a mauvaise réputation :
Ses apprentis sont recrutés de force.
Ses membres meurent jeunes.
Zed, un demi-elfe aux pouvoirs magiques, est désigné pour rejoindre la guilde des Aventuriers. Son meilleur ami Brock décide alors de se porter volontaire pour l’accompagner. L’intrépide Liza, elle, née d’une famille de nobles, a toujours rêvé d’entrer dans la Guilde.
Zed, Brock et Liza vont peu à peu découvrir, derrière les murailles de la ville, un monde aussi dangereux que merveilleux. Or, les Aventuriers sont la dernière ligne de protection de la ville…

La-Guilde-des-aventurier-citation1

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immédiatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

La guilde des aventuriers : Mon avis

La Guilde des Aventurier est un roman d’Heroic Fantasy où se mêlent magie et monstres sanguinaires. Même si ce n’est pas mon domaine de prédilection, j’aime y retrouver certains codes.

 

Un mot sur la couverture

 

Elle est juste magnifique. Agréable au toucher avec le titre écrit en relief. On y découvre les trois héros principaux. J’aime beaucoup la colorisation les entourant, elle nous fait tout de suite sentir l’atmosphère que nous réserve l’histoire de La Guilde des Aventuriers.

 

La-Guilde-des-aventurier-citation2

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immédiatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

L’histoire

 

Si tu n’as pas lu le résumé de l’éditeur, voici en quelques mots l’histoire de ce premier tome de La Guilde des Aventuriers. Pierrefranche est une ville d’aspect médiévale, qui a la particularité d’être l’une des dernières qui a su résister aux “dangers”, mais attention ici le terme danger ne désigne pas de simples catastrophes comme on le connaît dans notre monde, non les “dangers” qui rôdent autours de Pierrefranche sont d’ignobles créatures, parfois humanoïdes, parfois de simples bêtes effrayantes. Elles peuvent se montrer impitoyables. C’est pour cette raison que la ville vit recluse sur elle-même, et qu’elle est l’une des dernières.

C’est dans cette cité de Pierrefranche que vivent Zed et Brock deux amis d’enfance que tout opposent et qui malgré tout sont inséparables. Pour lutter efficacement contre les ennemis extérieurs, la ville est constituée de plusieurs Guildes. Lors de la cérémonie de recrutement Zed, mi-humain, mi-elfe, se voit enrôlé de force dans la Guilde des aventuriers. La pire de toute ! Imagine un peu, sa représentante est baptisée par les habitants de “Basilic” ! Aussitôt, Brock se porte volontaire pour suivre son ami dans cette Guilde méprisée et crainte de tous. Tu l’auras sans doute compris, c’est celle qui va au-devant des dangers afin de protéger les habitants de Pierrefranche. D’accord Brock, c’est toujours montrer très protecteurs envers Zed, très souvent brimé à cause de ses origines, mais là pour le coup ses actes de bravoure ne sont peut-être pas tout à fait aussi noble qu’on pourrait le croire.

 

La-Guilde-des-aventurier-citation3

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immédiatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

Les personnages

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les carnets de Cerise 2

Tu te doutes bien qu’avec un tel roman les personnages sont nombreux, par conséquent, je ne peux pas tous te les détailler, mais voici les principaux.

Zed

Comme je te le disais plus haut, Zed est mi-homme, mi-elfe. Humain de part sa mère, et elfe de par son père. Grâce à son affiliation paternelle, il est doué instinctivement pour la magie. La bonne, comme la mauvaise. Et comme il n’a jamais connu son père, parti rejoindre le peuple elfique bien avant sa naissance, personne ne lui a donc jamais appris à se servir de ses pouvoirs, ni la différence entre magie blanche et magie noire. Comme si cela ne suffisait pas sa mère n’est qu’une servante. Il fait donc partie de la plus petite Guilde de la cité. C’est sans doute pour cette raison qu’il a tant espéré rentrer dans la Guilde prestigieuse des magiciens. Timide, réservé, naturellement sympathique, il sait aussi faire preuve de courage afin de venir en aide à ses amis. Son principal défaut serai sans doute la crédulité. Fort heureusement il est également très malin. C’est l’un des narrateurs du roman.

Brock

Deuxième narrateur. Je dois reconnaître qu’il m’a paru plus difficile à cerner. Autant j’ai tout de suite été conquise par Zed, autant Brock qui en est tout l’opposé m’a souvent poussé à m’interroger sur ses actes. La seule chose dont je suis certaine, c’est qu’il aime beaucoup Zed, et qu’il se fait un devoir depuis tout petit de le protéger. C’est également un rebelle sûr de lui. Il aime marchander et prendre des risques. Son pouvoir à lui, son les mots, il a toujours une réplique bien pensée. Vif et intelligent, il a du mal à s’intégrer dans la Guilde des aventuriers. Je ne pense pas que se soit parce qu’il a toujours rêvé de rentrer dans celle des marchands comme son père avant lui. Mais sans doute pour les véritables raisons qui l’y ont poussé, qui n’ont rien avoir avec le geste amical comme on pourrait croire.

 

Liza

 

En toute-bonne logique, Liza n’aurait jamais dû se retrouver dans la Guilde des aventuriers puisqu’elle est issue de la plus haute classe. Celle des nobles. Mais Liza en a décidé autrement, loin d’elle l’idée de jouer les poupées de porcelaine, les fifilles à son papa. Depuis sa plus tendre enfance, elle s’entraîne aux armes afin de devenir chevaliers. Seulement les codes archaïques de la société ne le lui permettraient pas, pas plus qu’à son frère jumeau. Du coup, elle a choisi délibérément de s’engager dans la Guilde des aventuriers.  Alasabel Frond, la dirigeante de la Guilde des aventuriers (souviens-toi, le Basilic) est son modèle. Elle l’admire et veut lui ressembler. Elle lui ressemble déjà, parfois, à bien des égards.

La-Guilde-des-aventurier-citation4

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immédiatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

 

MON AVIS SUR LE Roman La Guilde des aventuriers

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Marabel et le Livre du Destin

Comme je te le disais plus haut, je ne suis pas une experte en fantasy, même si j’en lis de plus en plus. Parfois, comme cela a été le cas ici, je tombe sous le charme du résumé, il a su me séduire et m’intriguer tout à la fois.
Ce roman a tenu toutes ses promesses. Les auteurs ont su m’offrir un univers riche, le décrire suffisamment pour m’entraîner là-bas, sans pour autant que je sois noyée dans des longueurs. Au contraire, je n’avais qu’une hâte, c’était de tourner les pages afin d’en savoir plus. Car les rebondissements ne manquent pas. Comme chaque chapitre est alterné par la voix de Zed ou de Brock, forcément, je ne cessais de dire “aller, encore un chapitre”, je n’ai pas lu La Guilde des Aventuriers, je l’ai dévoré ! Cette lecture a donc été une très belle découverte.

 

En te les présentant, je te confiais combien j’avais tout de suite été sous le charme de Zed, j’ai aimé le côté mauvais garçon de Brock, par contre un petit quelque chose me retient de l’apprécier vraiment. Malheureusement sous peine de spoiler je ne peux pas vraiment t’en dire plus sur son attitude, qui me fait parfois douter de lui. J’ai surtout aimé l’amitié qui les unis.

Je m’attendais à ce que Liza, un coup son entrée faite, soit l’une des narratrices, mais non, elle est restée malgré tout un personnage secondaire, et ce même si elle semble prendre de plus en plus de place au sein de l’amitié entre Zed et Brock, transformant leur duo en trio amical.

Alasabel Frond (le basilic) m’a également surprise. Elle est loin d’être la femme sans cœur que semble penser les habitants de Pierrefranche. Elle dirige certes la guilde des aventuriers d’une main ferme, mais elle est honnête peut-être un peu trop, c’est ce qui gêne.


Ce roman m’a non seulement tenu en haleine, mais m’a également surprise sur certains dénouements que je n’ai pas vu venir.

 

J’ai frissonné avec Zed dans la grotte. Je me suis révolté avec Liza face à l’attitude du roi, envers la dirigeante de la Guilde des aventuriers, j’ai bien eu envie de remonter les bretelles de Brock parfois. J’ai admiré le courage du nain. (là, je te laisse découvrir pourquoi.) J’ai été touché par l’attitude du Basilic envers lui.
Tu trouveras en début de livre la carte de la ville de Pierrefranche, ainsi que les emblèmes des différentes Guildes. En fin de volume les représentations des différents “dangers”, ces monstres horribles et sanguinaires qui règnent autour de nos héros. Je trouve que c’est une très bonne idée ces illustrations.

 

Du point de vu dyslexique “La Guilde des aventuriers” se lit vraiment facilement. Certes, les noms des petites bébêtes ne sont peut-être pas toujours faciles à prononcer, mais ce n’est pas le plus important. La narration en revanche reste fluide. Chaque chapitre alterne entre le point de vu de Brock et de Zed. De plus, ils sont souvent très courts, donnant une véritable dynamique à l’histoire.

De part sa particularité de narration à deux voix, le roman vous permet de lire avec votre enfant en alternant les chapitres, ou dans le cadre d’une étude en classe, de le faire jouer par deux élèves.

La-Guilde-des-aventurier-citation5

Tu aimes cette citations ?

Épingle-la immédiatement sur Pinterest Pour ne pas l’oublier.

La Guilde des aventuriers en bref

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Il Ă©tait 2 fois dans l'ouest

J’ai retrouvé dans ce roman, tous les codes de l’héroïque fantasy auxquels je m’attendais. Sans en être pour autant déçue. Au contraire.

L’écriture à quatre mains de Zach Loran Clark et Nick Eliopulos marche à merveille. L’histoire est dynamique, l’univers relativement détaillé, sans pour autant êtres lourd ou long.

C’était véritablement une belle découverte. La menace ne vient pas toujours de là où le pense. C’est ce que vont découvrir nos héros. Zed a encore beaucoup à apprendre. Brock devra assumer ses actes, et Liza semble pleine de promesse. Des héros très attachants, bien que totalement différents les uns des autres. Les personnages secondaires ne manquent pas non plus d’attrait.

Comme de bien entendu, la fin vient trop rapidement tant on est bien dans cet univers mystérieux et cruel, et puis comme toujours les auteurs nous titillent avec une fin qui laisse deviner un second tome tout aussi passionnant que ce premier volume, je peux déjà vous dire que je continuerai l’aventure avec plaisir.

Tu l’auras compris ce premier tome de Zach Loran Clark et Nick Eliopulos “La Guilde des Aventuriers” a été une très belle découverte en ce qui me concerne. J’ai hâte de me replonger dans cet univers et voir où va nous mener ce nouveau rebondissement arrivé en fin de roman.

Un livre que je ne peux que te recommander très chaudement. Un beau cadeau à offrir à un enfant qui aime les romans de fantasy, et les héros courageux, les belles histoires d’amitiés. Ou tout simplement pour lui montrer que le danger ne vient pas toujours des monstres à proprement parler Smile

 

Tu as envie d’ajouter ce roman à ta liste d’envie ?

Voici une petite infographie que tu peux Ă©pingler sur Pinterest, bien utile pour te souvenir des points principaux du livre lors de ton achat.

La-Guilde-des-aventuriers-infographie

 Épingle-la immédiatement sur Pinterest pour ne pas l’oublier.

N’hésite pas à me dire en commentaire si tu as déjà lu La Guilde des aventuriers, et ce que tu en as pensé. Ou s’il te fait envie, (mon blog se nourrit de commentaires, et moi, j’adore papoter).

Ma note :

notation 4 Ă©toiles

 

Tu peux commander La Guilde des aventuriers en petite librairie (ce que je te recommande) ou m’aider à faire vivre ce blog en commandant sur Amazon Open-mouthed smile

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *