La Quête d’Ewilan Tome 1

Tome 1 La Quête d’Ewilan

 

Scénario:  Lylian

Dessins :  Laurence Baldetti

couleurs :  Loïc Chevalier

Genre Bande Dessinée, Fantasy
Edition :Glénat
Année d’édition :  16 octobre 2013
Pages : 64

Synopsis :

La vie de Camille, adolescente surdouée, bascule quand elle pénètre par accident dans l’univers de Gwendalavir avec son ami Salim. Là, des créatures menaçantes, les Ts’liches, la reconnaissent sous le nom d’Ewilan et tentent de la tuer. Originaire de ce monde, elle est l’héritière d’un don prodigieux, le Dessin, qui peut s’avérer une arme décisive dans la lutte de son peuple pour reconquérir pouvoir, liberté et dignité.

 

 

Mon avis :

Que vous ayez lu, ou non, la trilogie de Pierre Bottero, en majorité, je ne pense pas que vous serez déçu par cette interprétation.(il y a les fans inconditionnels qui ne se laisseront pas convaincre aussi facilement).

 


Il y a quelques années maintenant que j’ai découvert cette trilogie. Et j’étais curieuse de voir ce qu’elle rendait en version bande dessinée. Une catégorie que j’ai boudée bien trop longtemps, car je m’aperçois de plus en plus, combien, il peut être plaisant d’en lire.

 


Première surprise avec cette bande dessinée, c’est sa longueur, de 60 pages. les 48 imposées me frustre un peu. J’avoue ne pas être, assez experte, pour faire la différence entre BD et album.(mais je ne désespère pas).

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La rose écarlate T1



Deuxième surprise, le fait que malgré ses 64 pages ce premier tome, ne représente en fait que la moitié de la version romancée. Ce qui me laisse espérer une longue saga comme je les aime. Mais également, une adaptation fidèle de l’œuvre de Pierre Bottero.

 


Troisième surprise, la vision que chacun peut avoir, d’un roman. Par rapport à la description de l’auteur, concernant les personnages, et les paysages.Ainsi, hormis Salim, Bjorn, et Ellana que l’on entraperçoit juste à la fin, les autres, ne ressemblent absolument pas à l’idée que je m’en faisais.

En revanche, les paysages, sont aussi magnifiques que ceux de Bottero, bravo à Laurence Baldetti pour ses dessins et à Loïc Chevalier pour le choix des couleurs, franchement le rendu, de Gwendalavir, est encore plus beau que dans mon imagination.

 

 


Que dire d’autre sinon que je trouve ce premier tome relativement fidèle à l’original, même si certains personnages, sont différents de l’image que je m’en faisais lors de la lecture, du roman, je trouve les dessins magnifiques, le choix des couleurs judicieux, notamment pour les paysages de Gwendalavir.Il manque certes quelques scènes du roman, mais la trame principale est là. L’histoire reste fidèle à celle de Pierre Bottero. (J’ai comme l’impression que Salim, va rester mon chouchou).

 

 

En image :

La quête d'Ewilan
La quête d'Ewilan
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
Publié le Catégories BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *