L’Assassin Royal T1

L’Assassin royal tome 1

 

Scénario:  Jean-Charles Gaudin

Dessin :  Laurent Sieurac

Couleurs :  Fabien Alquier

Genre Bande Dessinée, Fantasy 

Edition :Soleil [ cherche futurs ]

Année d’édition :2008

Pages : 48

 

 

Acheter le 1er tome de L’Assassin royal

 

 

 

Synopsis :

 

 

Fitz est le fils illégitime du prince Chevalerie, héritier du royaume des Six-Duchés. Conduit à la forteresse des Loinvoyants alors qu’il n’est encore qu’un enfant, il est confié au maître des écuries tel un rejeton bâtard de peu d’importance… Jusqu’à ce que le Roi Subtil le remarque et décide d’en faire son assassin personnel. Suivant en grand secret l’enseignement d’Umbre qui l’initie aux arcanes complexes de la cour, il est formé à l’Art Magique pourtant réservé au sang pur, sous le joug du cruel Galen qui n’aura de cesse de lui rappeler sa condition. Commence alors pour Fitz une longue initiation semée d’embûches, objet malgré lui de manigances dont il tente, en dépit de son jeune âge, de comprendre les enjeux…

 

Mon avis :

 

 

Lorsque j’ai commencé la saga, “les aventuriers de la mer”, on m’a recommandé, de lire également “L’assassin Royal”. Qui, d’une part, est également une œuvre de Robin Hobb, et d’autre part, recoupe la précédente.


Tout comme pour la première, honte à moi, je ne connais pas l’écriture de l’auteur. Par contre, j’aime bien l’univers découvert, avec “Les aventuriers de la mer”. Donc j’avais envie de me pencher un peu plus dans ce monde.


Dans Le Batard, on voit grandir Fitz, fils illégitime du prince Chevalerie.


Bon autant le dire tout de suite, je n’ai pas tout compris. Cette Bd est composée de 48 pages, ce qui me parait relativement court. Ainsi, j’ai eu du mal à assimiler ce qu’était l’art. Je ne m’inquiète pas trop, il ne s’agit que du premier tome, je pense que les prochains, seront plus clairs (enfin, j’espère).


Sans être magnifiques, les dessins, sont agréables, seuls reproche, ce côté sombre en permanence, mais peut-être est-ce l’univers qui veut ça.


Autre reproche, l’androgynie des personnages principaux. Il m’a fallu un moment pour comprendre que Fitz était un garçon, et il n’est pas le seul, le bouffon, est encore plus ambigu.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  La princesse déchue, Princesse Sara T2


Ces petits soucis, ne m’ont pas rebutée, bien au contraire, j’ai envie de continuer cette découverte. Cela dit, je le trouve plus complexe que “Les aventuriers de la mer”. Je me demande, si c’était une bonne idée de le découvrir en BD, normalement la trame doit être respectée ?!

Avez-vous déjà lu cette saga ? qu’en pensez-vous ? 😉 Le coin commentaire attend vos réponses, si vous êtes trop timide, un partage, me fera également plaisir.

En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

InstagramFacebook ●Twitter  ● Youtube  

 

En image :

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
Publié le Catégories BD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *