Le dernier visiteur

 

Scénario:  Rodolphe

Dessin :  Marc-Renier

Genre Bande-Dessinée,biographie

Edition :Editions du patrimoine

Année d’édition : 2006

Pages : 48

Commander cette BD

 

 

 

Synopsis :

Le récit commence un certain 7 juin 1876 (la veille de la mort de George Sand) à Nohant.
Elle ressent une rémission dans son mal.
Ceux et celles qui l’entouraient se sont absentés. Elle réussit à se lever et s’habiller.

Dans le hall de la maison, elle trouve un grand et bel homme, sympathique mais qu’elle ne semble pas (re)connaître. Lui au contraire la connaît bien.
Il émane de cette personne une telle gentillesse, une telle tendresse, un tel amour pour les autres (et pour George en particulier) qu’elle se livre à lui, lui racontant en perspective cavalière, les moments forts de sa vie, ceux grâce auxquels elle s’est “construite”.
Ainsi, et tout en déambulant à travers la maison et le jardin, évoque-t-elle :
– Sa jeunesse à Nohant avec sa grand-mère
– Ses débuts d'”homme de lettres” à Paris
– Venise avec Musset
– Majorque et les “années Chopin”
– A nouveau Paris avec ses combats pour la liberté et la justice
– Le retour à Nohant. L’écriture, les amis, la famille, le petit théâtre…

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Les carnets de Cerise 3

 

Mon avis :

J’avais lu cette BD il y a quelques années, lorsque je commençais tout juste, à en lire. Je l’avais empruntée à la médiathèque.


En visitant la maison de Nohant, pour la journée du patrimoine, il y a quelques semaines, mon fils m’a vue, regarder (enfin surtout caresser) ce livre. (oui, j’ai cette manie, de caresser les livres, lorsqu’ils me plaisent où comme là, lorsqu’ils m’évoquent un souvenir.)


Alors lorsque nous sommes allés au salon de BulleBerry de Bourges, et qu’il m’a vu une fois de plus caresser ce livre, il a comploté avec le reste de la tribu, pour m’occuper ailleurs le temps d’acquérir et de faire dédicacer cette BD, afin de me l’offrir.


Le dernier visiteur de George Sand, est une biographie, tout en finesse, revenant surtout sur les moments phares de la vie de l’auteure.

 Les dessins de Marc-Renier, représentent très fidèlement la maison de Nohant, le côté pastel de ces derniers, donne un caractère romantique, idéal pour évoquer cette grande dame, étrange et avant gardiste.

L’histoire en elle-même fait 32 pages, à la suite de quoi suivent le glossaire des notes de références, et la présentation du domaine de Nohant, une biographie de George Sand, achève et complète le tout.

Cette bande dessinée est à dévorer sans modération par tous les amoureux, de cette grande dame de Nohant. Une BD passionnante.

J’ai beaucoup de chance d’habiter non loin du pays de Georges Sand, comme on dit ici. J’aime beaucoup cette auteure, et vous ? l’aimez-vous ? Quel livre vous a le plus marqué ? Dites le moi en commentaire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Princesse Sara T7

 

Tu aimerais bien laisser un commentaire, mais tu ne sais jamais quoi dire. Alors partage cet article, peut-être que sans le vouloir tu donneras envie à l’un de tes amis de découvrir cette formidable BD.

 

En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

InstagramFacebook ●Twitter  ● Youtube  

 

 

En image :

Cette magnifique illustration orne la double page de couverture, avant et fin de l’album.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

 clic sur l’image pour le commander.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *