Mes meilleurs livres pour accompagner votre enfant DYS (et les autres)

Mes-meilleurs-livres-pour-accompagner-votre-enfant-DYS

 

 

L’article d’aujourd’hui est une réponse à Stéphanie du blog apprendre chaque jour. Vous l’aurez compris il s’agit à nouveau d’un carnaval d’article. Le thème cette fois-ci est : mes meilleurs livres pour accompagner vos enfants (que vous soyez parents ou enseignants). Ou mes meilleurs conseils pour accompagner les enfants.

Mais peut-être arrivez-vous ici pour la première fois, et par conséquent vous ne savez pas encore en quoi consiste un carnaval d’article ?

Il s’agit d’un événement inter-blogueurs dans lequel des blogueurs issus d’univers différents traitent d’un même sujet imposé. Pour vous, lecteurs, c’est une façon de découvrir ce thème abordé de différentes façons et de bénéficier de plusieurs articles sur ce « thème du carnaval” avec la possibilité d’en apprendre énormément sur le sujet. Un livret réunissant tous les articles vous sera offert. Je vous propose de visiter le blog de Stéphanie Apprendre chaque jour.fr ,qui nous invite, pour cela cliquez ici. Je suis certaine qu’il vous inspirera.


Je suis à l’image de mon blog. Un côté pile, multi dys, un côté face, littéraire. Et inversement. Oui je sais ce n’est pas banale, et c’est mon originalité. Dyslexique, dysorthographe, dyscalculique et boulimique de lecture. Avec une moyenne de 100 livres par an, toutes catégories confondues.

Mes-meilleurs-livres-pour-accompagner-votre-enfant-DYS1

Eh oui, on peut être dyslexique et lectrice. A 15 ans je rêvais de devenir professeure de littérature. Malheureusement j’ai vite revu mes objectifs à la baisse. 30 ans plus tard. Je fais beaucoup mieux, j’aide les enfants et adolescents à prendre leur envol, à faire de leur trouble d’apprentissage une force et non un handicap.

Alors depuis, de lectrice hétéroclite je suis devenue beaucoup plus exigeante. Je sais que les livres ont un pouvoir, le pouvoir de guérir, de faire rêver, d’encourager et d’apprendre.

Comme vous êtes également nombreux à me demander, conseils pour vos enfants dans le choix des livres de ces derniers, je suis d’autant plus ravie de participer à cet événement. Merci à Stéphanie d’avoir pensé à moi.

 

7 astuces de bases

Mes-meilleurs-livres-pour-accompagner-votre-enfant-DYS2

Avant tout, donner à vos enfants envie de lire. C’est ce qu’a très bien compris JK Rolling avec son célèbre sorcier. J’ai dans mes amies lectrices dys quelques-unes qui ont commencé à lire grâce à Harry Potter.

Sachez que de plus en plus de maison d’édition, publient maintenant des ouvrages spécialement adaptés aux enfants dyslexiques.

Cependant je ne vais pas vous mentir, le marché est loin d’égaler celui des livres pour normaux lecteurs. Je ne vous cache pas que leur qualité n’est pas égale.

Les astuces suivantes sont valables aussi bien pour un livre adapté aux DYS, que pour tout autre livre.

Ce ne sont pas des formules magiques, ou des recettes de grand-mères, mais juste quelques « trucs » que j’ai mis en place tout au long de ma vie de lectrice et de maman.

1) Un sujet captivant :

 

C’est le B.A.BA. Forcément si vous êtes avec votre enfant, il pourra choisir lui-même le sujet. Si vous êtes seul(e), vous pouvez choisir sans vous tromper, il vous suffit de prendre dans des domaines qui le passionne. La mythologie, l’Egypte, l’histoire, etc

 

2) La police de caractère :

 

Deuxième point très important. S’il s’agit d’un livre adapté aux enfants dyslexiques, aucun problème, elle sera adaptée. En revanche, s’il s’agit d’un livre pour normaux lecteurs, privilégiez une police de caractère, assez grande, et de préférence sans empâtement.

Votre enfant n’a aucun trouble de l’apprentissage, et vous ne voyez donc pas la raison de choisir un livre de ce type. Lors de son interview Silène Edgar m’a confié qu’elle utilisait les livres adaptés au Dys pour la plus jeune de ses filles. Qui trouve que ceux de son âge sont trop bébé, mais qui n’a pas encore le niveau requis pour lire ceux de sa sœur aînée.

 

3) Un texte aéré

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Comment être au top de sa forme mentale et physique ?

Une police avec de gros caractères c’est bien, un texte bien aéré c’est mieux. Il faut de l’espace entre les paragraphes pour que l’œil, puisse facilement se déplacer de l’un à l’autre. Même s’il est rare que l’enfant dys, lise en diagonal, cela repose quand même sa vue.

Mes-meilleurs-livres-pour-accompagner-votre-enfant-DYS4

4) La règle des 3 C :

 

Eh oui, la même que celle que vous avez apprise à l’école pour vos dissertations, à une petite différence prête. Phrases courtes, Paragraphes courts, et chapitres courts.

C’est ce qui donne une dynamique à l’histoire. Mais pas seulement, cela permet à l’enfant de lire, un chapitre, de temps en temps, s’il n’est pas un grand lecteur.

Ne pas hésiter également à prendre des livres avec des illustrations. Rappelez-vous que l’enfant dyslexique lit en image.

 

5) Un vocabulaire adapté c’est mieux :

 

Lorsque mon fils Jonathan était enfant, l’une de ses maîtresses d’école avait l’habitude, de leur faire choisir leur livre avec ce qu’elle appelait la méthode des cinq doigts.

J’aime beaucoup ce principe et je voulais, vous en parler. Peut-être que certains d’entre vous ne la connaisse pas. Si c’est le cas. Voici en quoi elle consiste.

Laissez l’enfant choisir un livre, il l’ouvrira au hasard, ou à la page 99 si le livre est assez volumineux. Puis il lira la page. A chaque fois, qu’il rencontrera un mot inconnu ou difficile à lire pour lui, il lèvera un doigt. Etc jusqu’à la fin de la page.

1 seul doigt, c’est parfait pour lui (peut-être même un peu trop facile)

2 doigts, c’est parfait pour lui, et en plus il apprendra de nouveaux mots.

3 doigts, attention, il faudra être avec lui pour la lecture, et la compréhension.

4 doigts, peut-être devriez-vous le mettre sur une liste d’envie, ou le garder bien au chaud dans sa PAL, (pile à lire) avant de le lire.

5 doigts, sans le déconseiller totalement, il faudra s’attendre à ce que sa lecture soit ralentie, et peut-être gâchée. Il serait donc plus sage de le mettre sur une liste d’envie, afin d’attendre un peu.

 

 

6) De jolies images :

 

Lorsque le livre contient des images attrayantes, ces dernières peuvent grandement aider l’enfant dans sa compréhension de lecture. Dois-je vous rappeler l’importance de l’image chez les dyslexiques ? Tiens puisqu’on en parle, les albums graphiques, et les BD, font bien entendu partie des lectures. Je dis ça, je ne dis rien.

 

7) Le texte doit être lisible

 

Dans les romans, nous n’avons pas vraiment de problème de visibilité, le texte étant généralement noir sur blanc. Mais il m’est arrivé d’avoir du mal à déchiffrer des BD, dont le texte, était écrit soit de couleur, soit sur un fond foncé. Ou avec des caractères, presque indéchiffrable pour mon œil.

Si l’écriture est trop petite, je manque de concentration, et me lasse vite du livre.

 

Mes 4 conseils de lectrice pour les lecteurs Dyslexiques (ça marche aussi pour les autres) :

Mes-meilleurs-livres-pour-accompagner-votre-enfant-DYS3

 

1) Lire progressivement, et ne jamais se forcer, sauf, s’il s’agit d’un devoir de classe, comme la lecture d’un roman, en classe de Français, dans ce cas-là, grignoter un chapitre, à la fois.

2) Ne jamais arrêter un chapitre en plein milieu.

3) Aidez-vous de votre marque-page pour lire, en suivant les lignes on repère plus aisément les mots, en plus, si vous devez lever les yeux du livre ça vous permet de mieux vous y retrouver.

4) Ne jugez pas un livre à son nombre de pages, personnellement, je préfère lire un livre de 1000 pages avec des gros caractères, qu’un petit livre de 200 pages écrit hyper petit.

 

Le livre parfait

 

Pour moi le livre parfait, est le livre qui permet de s’amuser à apprendre.

 

J’entends par là soit :

un livre qui offre à la fois une histoire palpitante, et des jeux. Comme par exemple les livres dont vous êtes vous-même le héros. Attention toutefois, réservez ces derniers à des adolescents, idéalement à partir de 14-15 ans. J’ai eu ma période et je peux vous dire, que le sentiment qu’il me reste c’est qu’ils sont généralement très sombres. La collection des Sherlock est plus compliquée à lire, mais est nettement moins gore.

un roman historique. L’auteur(e) part d’un fait historique, et met en place des personnages réels ou imaginaires afin de mieux faire comprendre l’époque et l’événement.

 

Mes préférés :

Elisabeth princesse à Versailles, Tome 1 le secret de l'automate

Pour les 9-12 ans La collection des Elisabeth princesse à Versailles d’Annie Jay (tiens pendant que j’y pense, l’auteure souffre de dysorthographie, un bon modèle pour votre enfant )

Dans les premiers tomes, le jeune lecteur devra en plus mener l’enquête en même temps qu’Elisabeth et son amie Angélique. Elisabeth est la sœur du roi Louis XVI. Comme en plus c’est une héroïne attachante, je trouve que l’auteure a trouvé les composants idéaux pour amener vos enfants à l’époque de la révolution, a les y intéresser, et à retenir les événements.

 

Pour les débutants

jean-petit-marmiton

La collection Jean petit Marmiton est idéale, en plus d’être attachant le petit Jean nous dévoile des secrets culinaires, comme par exemple pourquoi la madeleine s’appelle ainsi et pourquoi elle a la forme d’une coquille.

Ces deux collections d’Annie Jay comportent également de magnifiques illustrations signées Ariane Delrieu. Les couleurs sont utilisées de façon à attirer l’œil.

 

Côté roman ceux que je vous conseils sont :

14-14

14-14 de Sylène Edgar, une correspondance originale entre deux enfants nés à un siècle d’intervalle. L’un en 1914 l’autre en 2014 cerise sur le gâteau il est disponible en version adaptée aux DYS. Un siècle pour voir et comprendre l’évolution, notamment en ce qui concerne la scolarité. Lors de ma lecture j’ai beaucoup aimé les valeurs qu’il véhiculait, et l’injustice qu’il peut parfois y avoir dans la vie. Entre un enfant plein de rêve, qui veut s’instruire, et le second qui déteste l’école et à l’instruction à portée de main.

42-jours

De la même auteure vous avez 42 jours, Sacha et Jaccob croient partir en vacances plus tôt que prévue en Bretagne chez leur oncle, mais c’est en réalité, le début d’une drôle d’aventure, surtout pour le jeune Sacha, qui cherche à comprendre au risque de mettre toute sa famille en danger. Un livre drôle et émouvant. Comme presque toute la biblio de Silène Edgar il est également adapté aux DYS

 

-Toujours en catégorie historique vous avez les témoignages. Attention toutefois, à ce que l’enfant puisse facilement s’identifier au personnage héroïque, il faudra donc que le style soit adapté et pas trop littéraire.

 

Mes préférés sont :

 

Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys

ce-qu-ils-n-ont-pas-pu-nous-prendre

 

Et bien sûr le journal d’Anne Franck. Encore que celui-ci pourrait également faire partie de la gamme épistolaire. Un moyen idéal pour leur donner le goût de l’écriture.

le-journal-d-Anne-Franck

Ecrire leur est bénéfique, ils développent leur imaginaire, améliore leur orthographe, s’il se donne la peine de se relire quelques jours plus tard. Ou plus longtemps encore. Cela permet d’extérioriser leurs sentiments. Etc.

 

Puisqu’on parle des épistolaires celui que je vous recommanderais dès 8 ans, c’est une BD avec une petite originalité, une page « journal intime ». Il s’agit de la collection « Les carnets de Cerise », pourrait bien susciter des envies. En plus Cerise est hyper attachante. Mine de rien on y parle également de l’acceptation de l’autre, des différences, et de mono parentalité. Eh oui, dans les livres on n’apprend pas que l’histoire, la géographie, les math et le français.

les carnets de cerise 1

Bien qu’ils soient également là pour ça. Alors pour les parents ou les enseignants qui veulent mettre l’accent sur le français, l’orthographe et la phonétique.

Mes préférés sont :

géronimo-stilton

La collection des Geronimo Stilton, la police de caractère, est génial avec des mots mis en valeur. Les illustrations magnifiques, et les aventures du petit souriceau toujours pleines d’humour. C’est la collection parfaite pour apprendre à lire.

 

collection-Colibri-la-compagnie-Sirius

Pour les débutants dyslexiques je vous conseille la collection des éditions colibris même si très honnêtement je lui préfère la précédente, même si au départ elle est conçue pour les jeunes normaux lecteurs.

 

Dans les livres on peut tout apprendre, la pédagogie, l’amitié, le rêve, l’imagination, etc. On peut également apprendre à s’accepter, à s’améliorer en tant que personne, à se surpasser. Alors pour terminer cet article des meilleurs livres pour accompagner votre enfant DYS.

comme-un-poisson-dans-l-arbre

Je vous conseillerais en premier l’excellent roman comme un poisson dans l’arbre. Il est idéal puisqu’il permet à vous parents d’enfant DYS de vous mettre dans la peau de votre enfant, de comprendre ce qu’il ressent. Et parce qu’il permet de dire à votre enfant, « regarde t’es pas tout seul, et t’es pas fichu, tu peux y arriver, tu es doué, peut-être plus que tu ne le penses. »

Pour l’aider à comprendre ce qui lui arrive, vous avez l’excellent livre « Le tiroir coincé »

Le dernier livre que je vous conseillerais est plus thématique et cette fois-ci destiné aux adultes.

« Le don de dyslexie »

le-don-de-dyslexie

Ronald D Davis, a remarqué que ceux qui en souffrent possèdent pour la plupart des aptitudes singulières, une intuition très développée, une pensée plus vive que celle de la moyenne des gens. Ancien dyslexique lui-même, il a découvert que l’on pouvait inverser le processus, prendre le contre-pied de ce handicap et l’utiliser pour le transformer en moteur de réussite.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Mes 7 étapes pour retrouver la motivation

Et vous quels livres conseillerez-vous pour accompagner votre enfant DYS ?

 

Merci de prendre quelques secondes, afin de partager avec les autres parents d’enfant fantasdys votre expérience, là juste en dessous Winking smile

En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

InstagramFacebookTwitter  ● Youtube

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    16
    Partages
  • 16
  •  
  •  
  •   

2 réflexions sur « Mes meilleurs livres pour accompagner votre enfant DYS (et les autres) »

  1. Super ! Merci beaucoup d’avoir participé à mon carnaval d’articles! Et bravo pour cet article extrêmement détaillé qui donne vraiment envie de se plonger dans la lecture des livres que tu cites, que l’on soit dyslexique ou non. “comme un poisson dans l’arbre” sera sans doute le 1er que je vais lire.
    Bonne continuation et un grand merci pour cette sélection de livres pour aider nos enfants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *