Mon enfant est-il DYS ?

Pourquoi met-on toujours la dyslexie en avant ? Alors qu’il existe un tas de troubles DYS.


C’est simple, prenons l’exemple d’une ruche. La dyslexie serait la reine des abeilles, les ouvrières les autres troubles. Les ouvrières sont à la fois comme la reine, des abeilles, et pourtant totalement différentes puisqu’il ne peut y avoir qu’une seule reine. Or à moins d’être un passionné, ou un apiculteur, on ne fait généralement pas la distinction entre les abeilles. Pour 95 % de la population, que ce soit une « mouche à miel », une solitaire, une découpeuse, ou même la reine en personne, ça reste une abeille. Même si leur fonction et leur physionomie sont différentes.
Donc en ne mentionnant généralement que la dyslexie, même si ce n’est pas sympa pour les autres troubles, c’est une façon de simplifier les choses.

La dyslexie en deux mots

On dit d’une personne qu’elle est dyslexique lorsqu’elle a un problème de lecture, d’écriture, d’orthographe, et/ou de calcul. Parfois il arrive qu’à force de travail, elle ait pu avoir l’occasion d’apprendre à combler son problème. La dyslexie n’empêche pas les gens d’apprendre, elles doivent juste le faire différemment des autres. On dit souvent que les dyslexiques sont talentueux et productifs, (et toc), mais qu’ils ont une différence d’apprentissage linguistique.

 

Caractéristiques communes de la dyslexie

mon-enfant-est-il-DYS
Les dyslexiques ont plusieurs de ces troubles

La plupart des gens ont une ou deux de ses caractéristiques. Cela ne signifie pas que tout le monde soit dyslexique. Une personne atteinte de dyslexie présente généralement plusieurs de ces troubles qui persistent dans le temps et nuisent à son apprentissage.
Pour ne garder que l’essentiel afin que ce soit plus clair, une fois n’est pas coutume l’article d’aujourd’hui, est sous forme de liste.

 

Langage oral

 

· Apprentissage tardif de la parole

· Difficulté à prononcer les mots, par exemple à deux ans et demi, mon fils prononçait le mot arbre « abte », le mot pain « pa »

· Difficulté à acquérir du vocabulaire ou à utiliser une grammaire adaptée à son âge, si vous voulez que votre enfant ait un vocabulaire riche, forcez vous à utiliser régulièrement des synonymes. On a tendance à toujours utiliser les mêmes mots.

· Difficulté à suivre les instructions

· Confusion avec avant / après, droite / gauche, etc.

· Difficulté d’apprentissage de l’alphabet, des comptines ou des chansons

· Difficulté à comprendre les schémas et les représentations

· Difficulté à se souvenir des noms et des mots

mon-enfant-est-il-DYS
Le dyslexique a du mal à lire

En ce qui concerne la lecture

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  L'ebook gratuit Au secours mon enfant est dyslexique

· Difficulté à apprendre à lire

· Difficulté à identifier ou à distinguer des mots qui riment ou à compter les syllabes dans les mots (conscience phonologique)

· Difficulté à entendre et à manipuler les sons avec des mots (conscience phonémique)

· Difficulté à distinguer différents sons dans les mots (traitement phonologique)

· Difficulté à apprendre les sons des lettres (phonétique)

· Difficulté à se rappeler des noms et des formes de lettres ou à nommer rapidement des lettres

· Transposer l’ordre des lettres lors de la lecture ou de l’orthographe par exemple notre fils a longtemps dit colomotive à la place de locomotive

· Mauvaise lecture ou omission de mots courts courants

· « Trébuche » en présence des mots plus longs

· Mauvaise compréhension de la lecture lors de la lecture orale ou silencieuse, souvent parce que les mots ne sont pas lus avec précision

· Lecture orale lente et laborieuse

mon-enfant-est-il-DYS
Il a du mal à mettre ses idées sur papier

Langue écrite

 

· Difficulté à mettre des idées sur papier

· Beaucoup de fautes d’orthographe

· Peut réussir les tests d’orthographe hebdomadaires, mais peut avoir de nombreuses fautes d’orthographe dans le travail quotidien

· Relecture difficile.

· Difficulté à nommer rapidement les couleurs, les objets et les lettres dans une séquence comme dans les exercices de nommage rapide et automatisé

· Mémoire faible pour les listes, les directions ou les faits

· Besoin de voir ou d’entendre plusieurs fois les concepts pour les apprendre

· Distrait par des stimuli visuels ou auditifs

· Les résultats aux tests de performance ou scolaires sont généralement peu élevés

· Travail scolaire incohérent

· Les enseignants pensent souvent : « Si seulement elle essayait vraiment» ou «Il est paresseux».

· Les proches peuvent avoir des problèmes similaires

 

Caractéristiques communes des autres troubles d’apprentissage

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Doit-on apprendre à lire aux enfants, avant 6 ans ?

Dysgraphie (écriture)

 

· Pas sûr de la main, il se sert une fois de la gauche, une fois de la droite

· Écriture pauvre ou lente

· Les classeurs, les cahiers, ne sont généralement pas entretenu et non organisés

· Difficulté à copier

· Mauvaise motricité fine

· Difficulté à se souvenir des mouvements kinesthésiques pour bien former les lettres

 

Dyscalculie (Math)

mon-enfant-est-il-DYS
Il a du mal à compter avec précision

· Difficulté à compter avec précision

· Peut mal interpréter les nombres, les inversés, écrire des nombres aux consonnances rapprochées. Si ça peu vous aider à mieux comprendre, il m’arrive encore de lire les nombres de droite à gauche au lieu de gauche à droite, et mettre 81 à la place de 18

· Difficulté à mémoriser et à récupérer des suites mathématiques

· Difficulté à reproduire des problèmes de mathématiques et à organiser un travail écrit

· Beaucoup d’erreurs de calcul

· Difficulté à conserver le vocabulaire et les concepts mathématiques

 

TDAH — Trouble déficitaire de l’attention / hyperactivité (attention)

 

· Inattention

· Attention variable

· Facilement distrait

· Impulsivité

· Hyperactivité

mon-enfant-est-il-DYS
Le TDAH est facilement distrait

Dyspraxie (motricité)

 

· Difficulté à planifier et à coordonner les mouvements du corps, chaque geste du quotidien s’apparentent à une montagne à gravir

· Difficulté à coordonner les muscles du visage pour produire des sons

 

Dans la vie de tous les jours

 

· Perd des papiers

· Mauvaise gestion du temps, pense sans arrêt être large, mais fini toujours à la dernière minute ou en retard

· Oublie ses devoirs

· Bureau désordonné

· Débordé par trop de commentaires

· Travaille lentement

Si votre enfant a des difficultés à apprendre à lire et que vous avez noté plusieurs de ces caractéristiques, il devra peut-être être évalué pour la dyslexie ou un trouble apparenté.

 

De quel type d’instruction mon enfant a-t-il besoin ?

· La dyslexie et les autres troubles d’apprentissage connexes ne peuvent être guéris. Un enseignement adéquat favorise le succès en lecture et atténue de nombreuses difficultés associées à la dyslexie. L’instruction pour les personnes ayant des difficultés de lecture et d’apprentissage liées doit être :

· Intensif – administré tous les jours ou très fréquemment pendant suffisamment de temps. Rappelez-vous ce que je vous disais dans l’adolescent dyslexique comment l’aider  il vaut mieux des séances quotidiennes de 10 à 15 minutes que de longues séances hebdomadaires.

· La compréhension et les méthodes pour la lecture, l’orthographe et l’écriture sont expliquées, directement enseignées et modelées par l’enseignant. Les enfants sont découragés de deviner les mots.

· Systématique et répétitif – une séquence de travail ira du plus simple au plus compliqué, en suivant un ordre logique ; chaque nouveau concept s’appuie sur les concepts introduits précédemment, avec une révision intégrée pour faciliter la mémoire et la récupération. Ainsi pour apprendre les chiffres ou les lettres, on travail déjà sur 3 d’entre eux, puis le lendemain, on en introduit deux autres aux trois précédentes, etc.

· Structuré – a des procédures pas à pas pour introduire, réviser et mettre en pratique des concepts.

· Multisensoriel – relie l’écoute, la parole, la lecture et l’écriture ensemble ; implique le mouvement et l’apprentissage « pratique ».

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Dyscalculie, 11 signes qui doivent vous mettre la puce à l'oreille

Je ne suis pas infaillible et j’ai sans doute oublié des choses, alors n’hésitez pas à commenter cet article afin d’aider d’autres familles d’enfants DYS. (là juste en dessous)

Trop timide pour laisser un commentaire ? N’hésitez pas à partager cet article vous aiderez ainsi de nombreux fantasdys,clip_image004

En attendant le prochain article, retrouvez-moi sur

InstagramFacebookTwitter   ● Youtube

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •   

2 réflexions sur « Mon enfant est-il DYS ? »

  1. Compliqué… Ça vire à l’usine à gaz car vous vous focalisez sur les conséquences
    et que vous faites l’impasse sur LA cause (cf. l’hétérophorie).
    Les explications médicales, ophtalmologiques, sont plus simples.

    1. Bonjour Marc, contente que vous ayez pris le temps de lire un nouvel article du blog et pris le temps de laisser un nouveau commentaire pour faire la pub de “l’hétéophorie”, effectivement je n’en parle pas, car ce n’est pas LA solution miracle, comme beaucoup elle peut aider certains DYS, avez-vous pris le temps comme moi de vous renseigner sur des familles (sauf la vôtre) où il y a un enfant DYS, combien d’enfants dysphrasiques ont soudain compris le sens des mots dans une phrase grâce aux lunettes ? Pas mon fils en tout cas. Combien d’enfants dyspraxiques ont soudain pu maîtrisé leur geste au quotidien, grâce à vos lunettes ? A et il n’y A PAS UNE CAUSE de dyslexie, eh oui, comme je le signal, il y a autant de dyslexiques que de dyslexie. A bientôt dans le prochain article où je ne doute pas que vous me laisserez le même genre de commentaire. Vous voyez nous restons tous les deux sur nos positions, mais au moins on essais de faire chacun à notre façon bouger les choses 🙂 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *