6 astuces pour accompagner un élève qui a un trouble d’apprentissage

 

Depuis le début de ce blog, je donne des astuces et conseils aux parents d’enfants dyslexiques.


Ainsi je vous donne souvent des petits trucs, pour aider votre enfant dans sa scolarité. Et si pour une fois on se mettait du côté de l’éducation . Ça change, hein. Smile 

Non plus sérieusement, l’idée de cet article m’est venue hier en discutant sur un groupe FB.
Imaginez que vous soyez maître ou maîtresse des écoles et qu’on vous informe que vous avez un enfant avec des troubles de l’apprentissage. Combien d’enseignants sont formés pour cela ? SI vous voulez mon avis, trop peu. (Vous ne me le demandiez pas, tant pis vous l’avez eu quand même).

Continuer la lecture de « 6 astuces pour accompagner un élève qui a un trouble d’apprentissage »

  •  
    143
    Partages
  • 143
  •  
  •  

La dyslexie peut-elle être guérie ?

 

Parfois je préfère être dysorthographe avec du vocabulaire, que « normale » avec un vocabulaire pauvre.


Alors que je faisais des recherches pour vous expliquer les deux formes de la dyslexie, je suis tombée sur un ancien article de magazine de santé. À l’intérieur duquel le journaliste indiquait « comment soigner votre enfant dyslexique », là où moi j’aurais écrit, comment aider votre enfant à surmonter sa dyslexie. Bon je vous l’accorde ce n’est qu’un choix de mots.
Là où je ne suis pas d’accord, c’est lorsque je lis « nous vous aidons à vaincre la dyslexie de votre enfant ». Non mais franchement c’est quoi cette aberration ! Depuis quand la dyslexie est une maladie ?
Dès lors on ne peut envisager de proposer une formule qui sonne comme un « traitement ».

Continuer la lecture de « La dyslexie peut-elle être guérie ? »

Signe particulier, parent d’enfant dyslexique

signe-particulier-parent-d-enfant-dyslexique

 

Le papa d’Anthony a téléchargé hier l’ebook gratuit au secours mon enfant est dyslexique. Qu’il a lu dans la foulée. Ce matin en ouvrant mes mails, j’avais un gentil message de sa part, me remerciant de mon travail. Car il se sentait je cite « complétement dépassé, je ne savais pas quoi faire. Je ne sais même pas si j’aurais le temps nécessaire, et l’argent pour l’accompagner au mieux ».

Apprendre que votre enfant est soupçonné d’être dyslexique, vous fait passer par tout un tas de sentiments

Continuer la lecture de « Signe particulier, parent d’enfant dyslexique »

La dyslexie est-elle contagieuse ?

 

la-dyslexie-est-t-elle-contagieuse
pour tout ceux qui se posent la question

 

 

Une chose m’énerve profondément, c’est la stupidité humaine. L’autre jour, ma petite Julie était toute triste car sa meilleure amie l’évitait. Normale, me direz-vous, dans toutes les relations il y a des hauts et des bas. Sauf que là, la cause du grief était parce que Julie avait attrapé la dyslexie.


Cette expression au début me plaisait bien, et m’amusait. Mais pas dans ce cas.
C’est d’ailleurs pour cela que je lui avais lu l’album de Zazie Sazonoff, J’ai attrapé la dyslexie, et qu’il fait partie de la liste des 60 titres que je vous propose dans le document 7 astuces pour choisir un livre fantasdys sans se tromper.

 


Pourtant ce n’est pas la première fois, que j’entends quelqu’un dire, ou demander s’il risque de devenir dyslexique.
En d’autres termes est-ce que la dyslexie est contagieuse ? ou encore est-ce que c’est une maladie, que je risque d’attraper ?


Si vous êtes dans ce cas-là, je peux tout de suite vous dire, non, eh non.
Continuer la lecture de « La dyslexie est-elle contagieuse ? »

L’ebook gratuit Au secours mon enfant est dyslexique

 

 

Certaines mamans m’ont écrit en me demandant s’il était possible d’avoir l’article Au secours m’ont enfant est dyslexique, ainsi que celui sur les troubles auditif de l’enfant en version PDF, afin qu’elles puissent s’y référer, sans être connectées au blog. Surtout que parfois il est long à s’ouvrir me dit la maman de Manon.

Je suis allée encore plus loin. Je vous ai préparé un guide de 70 pages afin de mieux vivre avec la dyslexie de vos enfants.

Ce guide reprends les meilleures parties des articles du blog.

Voici ce que vous trouverez

 

 

J’espère que ce guide vous aidera, n’hésitez pas à me donner votre avis.

 

 

Téléchargez votre guide gratuit

L'essentiel que vous devez savoir pour bien vivre avec la dyslexie de votre enfant.

Pourquoi est-ce important de savoir si votre enfant a un trouble d’apprentissage ou non ?

Pourquoi-est-ce-important-de-savoir-si votre-enfant-a-un-trouble-d-apprentissage-ou-non

 

Cet article est une fois de plus la suite des deux précédents. Une fois de plus je tiens à m’excuser, j’aurais dû vous les écrire bien plus tôt.


Avez-vous remarqué cette chose étrange, lorsqu’on achète un nouvel objet de décoration, on ne voit que lui dans la maison. Puis à la longue, il est toujours là, on passe devant régulièrement, mais on ne le voie plus. En réalité, c’est qu’on y fait plus attention.


C’est bête je sais, mais mes troubles DYS, et ceux de mon fils, sont comme ces objets, je suis tellement habituée à vivre avec, tellement habituée à composer avec eux. Que j’en ai oublié que pour vous cela pouvait-être différent.

Continuer la lecture de « Pourquoi est-ce important de savoir si votre enfant a un trouble d’apprentissage ou non ? »

Tout savoir sur le trouble auditif, de l’enfant dyslexique

Tout-savoir-sur-le-trouble-auditif-de-l-enfant-dyslexique

Si vous avez appris depuis peu que votre enfant à des problèmes d’apprentissage, on vous demandera d’effectuer une série d’examens, parmi eux, il y aura un test auditif. Au premier abord on ne voit pas vraiment le rapport, entre le fait de ne pas arriver à déchiffrer et les oreilles.


On connaît tous ce qu’est la perte d’audition, mais savez-vous qu’il est possible d’entendre sans comprendre .

Continuer la lecture de « Tout savoir sur le trouble auditif, de l’enfant dyslexique »

Au secours mon enfant est dyslexique

 

au-secours-mon-enfant-est-dyslexique

Depuis des années chaque fois que je rencontre des parents dont on vient de découvrir la dyslexie de leur enfant, j’ai le sentiment que le ciel leur tombe sur la tête.

Jusqu’à l’année dernière, lorsque je leur disais que ce n’était rien, et que, bien entouré leur enfant vivrait très bien avec « cette bénédiction », on me répondait systématiquement, « forcément toi tu ne peux pas comprendre. Ton fils est brillant, tu es cultivée ». Je me mordais la joue pour ne pas leur répondre trop « rougement », expression de notre fils brillant, lorsqu’il avait six ans. À cet âge-là, en plus de sa dyslexie, et de sa dysorthographie, les professionnels se demandaient s’il n’avait pas en plus une légère dysphasie .


Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, il faut que je vous dise que non seulement mon fils est multi DYS, que je suis moi-même multi Dys, et que mon mari avait une dyslexie importante. Alors autant vous dire, que je voyais très bien ce qu’est la dyslexie, et qu’on pouvait très bien vivre avec.

Cependant je comprends tous ses parents qui se sentent perdus et désemparés face à ce trouble. Surtout si c’est la première fois, qu’ils entendent parler de trouble DYS, pire ils en ont peut-être entendu parler par des gens, qui pensent être renseignés, mais qui non fait que survoler le problème, et qui dramatise, ou relate l’information de façon erronée . Aider votre enfant est beaucoup plus simple que vous le pensez, il suffit juste de bien s’organiser, et de connaître la marche à suivre.


À vraie dire je dois vous présenter mes excuses cela me paraît tellement évidents que je n’ai pas pensé à vous écrire cet article plutôt. C’est en recevant hier matin un mail de remerciements d’une nouvelle abonnée, qui m’avait demandé conseil, et qui me remerciait chaleureusement pour la liste que je lui ai envoyée, que l’idée de cet article m’est venue.


Voici donc la liste, légèrement plus détaillée que celle que je lui ai envoyée, en espérant que cette dernière vous soit profitable.


Continuer la lecture de « Au secours mon enfant est dyslexique »

Ce qu’apporte l’art thérapie aux enfants

ce-qu-apporte-l-art-thérapie-aux-enfants
Les rayons des magasins depuis quelques années regorgent de cahiers d’art thérapie. Une jolie façon de dire coloriage pour adultes. En effet le terme Art-thérapie est normalement bien plus vaste, et ne s’arrête pas au seul coloriage. Puisque comme son nom l’indique, il s’agit de se soigner grâce aux activités artistiques. Les arts plastiques: donc, coloriage, découpage, collage, peinture. Mais également la musique, la danse, etc.

Samedi dernier nous fêtions l’anniversaire de mon fils et de son meilleur ami. Oui, ils sont nés le même jour avec quelques années de différences. L’ami de Jo m’a félicité pour mes talents de « colorieuse », effectivement cette année j’ai décidée de me remettre à « l’art thérapie », au coloriage quoi. Vous avez peut-être suivi l’avancée de ces derniers sur les réseaux sociaux, comme FB et Instagram. Alors que je lui disais combien ses compliments, et ceux de quelques internautes me touchaient, car je n’ai jamais pris de cours, je fais ça à l’instinct, il me dit que j’avais ce qu’on appelle un don.

Comme beaucoup de DYS, et de multi DYS, j’ai envie de dire. Même s’il est vrai que le coloriage a souvent été mon échappatoire (après la lecture). Alors que nous échangions sur le fait de l’ampleur de ce phénomène, je lui faisais remarquer, que cela ne m’étonnait absolument pas, vu les bienfait de ce dernier. Car oui, le coloriage est un excellent remède aux stress. S’il est si bénéfique pour les adultes, imaginez un peu les bienfait qu’il apporte aux enfants.

Continuer la lecture de « Ce qu’apporte l’art thérapie aux enfants »

Mes 7 étapes pour retrouver la motivation

mes-7-étapes-pour-retrouver-la-motivation
Lorsqu’on commence une activité, on a envie d’abattre des montagnes

Avez-vous remarqué ce fait un peu étrange, lorsque l’on commence une nouvelle activité quelle qu’elle soit, on se sent pousser des ailes, on est les rois du monde. On sent qu’on va abattre des montagnes. On est à fond dedans, tant qu’on ne voudrait pas s’arrêter. C’est à peine si l’on prend le temps de manger, de boire, ou tout simplement de dormir. Puis peu à peu l’intérêt retombe.
Parfois un manque de résultats, ou des mauvaises performances, vous donne un sentiment d’échec, si l’activité en question n’était qu’un passe temps, on peut l’abandonner tout simplement, mais s’il s’agit d’un sport que l’on pratique à haut niveau, ou pire de notre activité professionnelle, alors là évidemment il faut bien retrouver la motivation, pour avancer, même si tout va mal.

 

C’est ce qui m’est arrivé en fin d’année et début de celle-ci, entre surmenages, manque de résultats, remise en question professionnelle, etc. J’ai dû retrouver la motivation pour repartir de plus belle.


Aussi je fus surprise qu’Anne du blog Le TDHA au quotidien choisisse pile ce sujet pour son carnaval d’article.
Mais avant d’aller plus loin, c’est peut-être le moment de vous redonner le principe d’un carnaval d’articles.

Continuer la lecture de « Mes 7 étapes pour retrouver la motivation »