Joyeux suicide et bonne année

Si vous préférez voir mon avis en vidéo cliquez ici 

L’histoire :

«  Tu fais quoi à Noël  ?
― Moi je me suicide, et toi  ?  »
Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais, à quarante-cinq ans, c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer.
Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi.
Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait.

Célibataire, peu d’amis, plus de parents, Sylvie Chabert est persuadée que sa vie ne mène à rien et veut mettre fin à ses jours. Mais une série d’événements imprévus contrarie son plan. Tour à tour hilarant et émouvant, Joyeux suicide et bonne année  ! est un antidote à la solitude, un hymne à la vie, une comédie salutaire et impertinente.

Continuer la lecture de « Joyeux suicide et bonne année »

page 99 : Les Lutins Urbains tome 5 Korrigans et grosse galette


Pour ceux qui ne connaissent pas la page 99, c’est Ford Madox, auteur et éditeur,  qui a eu cette théorie selon laquelle si on lit la page 99 d’un livre on peut se faire sa propre opinion. Savoir si le  livre va nous plaire ou pas.

 Parfois je suis d’accord avec lui. Parfois je ne suis pas d’accord avec lui. Car les passages, ne représentent pas toujours la valeur du livre.

En revanche, j’aime beaucoup l’idée de vous faire découvrir un livre grâce à sa page 99 🙂

 

Si vous aimez cette vidéo, n’hésitez pas à mettre un petit pouce bleu en l’air. C’est gratuit, et ça fait terriblement plaisir.

De même n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne, je vais la développer beaucoup plus en 2019. J’ai des tas, d’idée pour cela. Alors n’hésitez pas, et pensez à cliquer sur la petite cloche qui va bien pour ne rien rater.

 

A bientôt pour une prochaine vidéo.

 

En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

InstagramFacebook ●Twitter  ● Youtube  

Les lutins Urbains tome 5 Korrigans et Grosse Galette

les-lutins-urbains-tome-5-Korigans-et-grosse-galette
Les Lutins Urbains tome 5 Korrigans et Grosse Galette

 

Les lutins Urbins et moi, c’est une grande histoire d’amour et ce depuis le premier tome  L’attaque du Pizz Raptor. Ils ont débarqué un beau matin, avec leur humour, et leurs facéties, et depuis, je les ai adoptés. Cependant, ce cinquième tome marque un tournant dans les aventures des lutins. Pour la première fois, on va les suivre hors de la grosse cité.

 

 

Auteur : Renaud Marhic

Genre : jeunesse fantastique

Editeur : P’tit Louis

Année d’édition :  20 Septembre 2018

Pages : 132

Acheter les lutins urbains Korrigans et Grosse Galette

 

 

Synopsis :

 

 

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

 

Les Lutins Urbains débarquent en Bretagne ! Chassés de la Grosse Cité par la sinistre Brigade de Répression de l’Onirisme, nos amis viennent demander l’aide des Korrigans, leurs cousins bretons. Grace au Professeur Le Brac (lutinologue à Carnac), la bande à bonnet découvre bientôt l’existence d’un talisman capable de mettre en échec ses adversaires. Son nom : la “Grosse Galette”… Pourchassés de toute part, lutins urbains et bretons se mettent en quête de l’objet magique. Au cœur de la Bretagne mystérieuse, leur route ne tarde pas à croiser celle d’un jeune policier en vacances : Gustave Flicman… qui n’est pas près d’oublier son séjour au pays des Korrigans !

 

 

Mon avis :

 

Continuer la lecture de « Les lutins Urbains tome 5 Korrigans et Grosse Galette »

Les Lutins Urbains Tome 3 : Les Lutins noirs

les-lutins-urbains-tome-3-Les-Lutins-noirs
Les lutins noirs

 

Auteur : Renaud Marhic
Genre : jeunesse fantastique
Editeur : P’tit Louis
Année d’édition :  2015
Pages : 132

 

Synopsis :

 

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

Rien ne va plus dans la Grosse Cité ! Voilà que trois Lutins noirs ont été signalés. Aussitôt, des travailleurs africains sans-papiers sont devenus millionnaires.
Tandis qu’une dangereuse société secrète tente de s’infiltrer dans les quartiers…
Gustave Flicman, notre jeune policier, est chargé d’enquêter. Et si tout cela avait à voir avec Chelou, ce rhinocéros qu’il devait conduire à l’abattoir et qui s’est échappé en chemin ?
Entre les sortilèges des Lutins noirs et les attaques du Bambou Masqué, une course de vitesse s’engage pour retrouver l’étrange animal.
Manquerait plus que les Lutins Urbains s’en mêlent, tiens…

 


Continuer la lecture de « Les Lutins Urbains Tome 3 : Les Lutins noirs »

Les Lutins Urbains tome 2 : Le dossier Bug le Gnome

les-lutins-urbains-tome-2-Le-dossier-bug-le-gnome
Lol, le nain jaune, et Bug le gnome, et leur ennemis

 

Auteur : Renaud Marhic
Genre : jeunesse fantastique
Editeur : P’tit Louis
Année d’édition :  2014
Pages : 136

 

Synopsis :

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

Ordinateurs en folie… smartphones ensorcelés… Quel est donc ce “virus” qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’ Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville !
Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé…
Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses 5 sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication… Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…

 

Continuer la lecture de « Les Lutins Urbains tome 2 : Le dossier Bug le Gnome »

Les Lutins Urbains tome 1 : L’attaque du Pizz’Raptor

Les-lutins-urbains-tome-1-l-attaque-du-pizz'-raptor
Le Pizz’Raptor et Gustave
Auteur : Renaud Marhic
Genre : jeunesse fantastique
Editeur : P’tit Louis
Année d’édition :  2013
Pages : 126

 

Synopsis :

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

Quel est donc cet inconnu qui s’en prend aux livreurs de pizzas, leur dérobant leur chargement sans jamais faire main-basse sur l’argent ? Gustave Flicman, jeune policier de la Grosse Cité, croise un soir le voleur. Si ce n’est pas un lutin, ça y ressemble bien… Mais voilà le coupable arrêté : c’était un simple SDF. Affaire réglée. Pas pour Gustave ! Qui ne se doute pas que sa quête du Pizz’ Raptor va le mener jusqu’à l’Université d’Onirie. Là où les Lutins Urbains ont trouvé refuge. Sous la protection du mystérieux Professeur B., Docteur en Lutinologie…

 

Continuer la lecture de « Les Lutins Urbains tome 1 : L’attaque du Pizz’Raptor »

Page 99 : Une catastrophe n’arrive jamais seule

 

 

Retranscription texte

 

 

Hello c’est Mickaéline du blog l’avis de Mickaéline,

 

On se retrouve comme chaque mardi pour une nouvelle page 99.

Il va y avoir à partir de la semaine prochaine un petit changement. Mais vous allez comprendre pourquoi, je ne le commence pas à partir de cette semaine.

À partir de maintenant la page 99 sera consacrée à ma lecture actuelle. Et vous le savez. J’ai échangé mes lectures. Avec ce livre que je lisais depuis le début du mois d’août. Alors qu’en ce moment, je lis Signe Particulier transparente de Nathalie Stragier.


Si vous ne l’avez pas vu je vous invite à appuyer là, ou là, sur la petite case qui apparaît. Comme ça vous pourrez la regarder.

Donc on y va. Si vous découvrez la vidéo. J’avais oublié. Si vous découvrez la chaîne grâce à cette vidéo. La théorie de la page 99.


Sachez qu’il s’agit de la théorie de Ford Madox. Selon laquelle si si on lisait la page 99 d’un livre on pouvait se faire une opinion sur le fait que l’on aime ou non ce livre en le lisant.


Savoir s’il allait nous plaire, ou s’il n’allait pas nous plaire. Donc grâce à cette page.


Donc je vous fais découvrir des livres que je lis grâce à la théorie de la page 99.

C’est parti. Donc cette page 99 n’est pas un début de chapitre, comme cela arrive, là, on continue l’histoire et ça donne ceci.

 

 

Il n’y avait qu’une seule bougie, parce que ç’aurait été absurde d’en faire tenir 65, et que ma mère ne voulait pas entendre parler des bougies avec les chiffres.

_ C’est bien d’assumer son âge, mais ce n’est pas la peine de se le rappeler à tout bout de champ.

Alors que ma mère coupait le gâteau, Raf a poussé un soupir sonore.

_ Quelque chose ne va pas ? lui ai-je demandé.

_ Non, rien, a t-il répondu d’un air un peu chagriné, que ma sœur Irene a réprimandé d’un regard menaçant, mais Raf ne s’est pas senti visé. C’est le fait que grand-mère ait soixante-cinq ans.

_ Qu’est ce que ça fait ?

_ Ne commence pas, Raf,  l’a menacé ma sœur.

_ Laisse parler le gamin, ai-je dit, dans le rôle de la tante sympa.

_ Grand-mère, comment est-ce que tu peux être contente, sachant le peu de temps qu’il te reste à vivre ? a demandé mon neveu de but en blanc.

Ça nous a tous laissés sur le cul.

_ Comment ça, le peu de temps qu’il lui reste à vivre ? Quelque chose ne va pas, maman ? Tu es malade ? ai-je demandé, soudain affolée.

_ Première nouvelle, a répliqué ma mère avec une étonnante sérénité.

Je me suis retournée, vers mon neveu, plutôt perturbée, je dois l’avouer.

_ Alors, pourquoi tu lui poses une question pareille ? Soixante-cinq ans, c’est la nouvelle cinquantaine. Tu ne lis pas Cosmopolitan, ou quoi ?

_ Ne fait pas attention à mon fils, a lancé Irene, en colère. Depuis qu’il s’est mis à lire Sartre, il est devenu existentialiste. Il pense à la mort toute la sainte journée, il voit son ombre partout. C’est infernal. Il fallait que je me retrouve avec un fils existentialiste, moi.

 

 

Si vous êtes fidèles. Entre nous vous savez que j’ai eu beaucoup beaucoup beaucoup de mal avec ce livres sur les 150 premières pages. Et honnêtement je ne sais pas si j’aurai lu le livre, en ayant lu la page 99 avant. Mais maintenant. En connaissant la fin. J’aurais peut-être regretté.


Le début était peut-être laborieux. Mais après l’histoire était vraiment amusante, passionnante. C’était une très bonne lecture et la fin est vraiment intenses. 

Voilà je vous retrouve mardi prochain avec la page 99 sur ma prochaine lecture.

Si vous aimez ce genre de vidéos n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne et a la cloche pour être tenu au courant.

Si vous reprenez ce rendez-vous de la page 99, n’hésitez pas à me mettre en commentaire ici, ou sur le blog, votre article de la page 99, pour que j’aille le découvrir. 


Bye bye à bientôt.

 

 

 

En attendant le prochain article, retrouvez moi sur

InstagramFacebook ●Twitter  ● Youtube  

Mourir nuit gravement à la santé T1 Yo-Yo post-mortem

Scénario:  Gilles Le Coz

Dessin :  Gilles Le Coz

Genre Bande-Dessinée, humour

Edition :Sandawe 2013

Année d’édition :  26 Août2015

 

 

Synopsis :

Monsieur Jean Paul Gratin est mort. Mort et enterré. Mais le repos éternel n’est pas encore au programme. Car, de son cercueil, un ultime voyage attend notre défunt…

Continuer la lecture de « Mourir nuit gravement à la santé T1 Yo-Yo post-mortem »

Les rôles de ma vie

L'avis de Mickaéline, Les rôles de ma vie

Auteur : Michel Galabru et Alexandre Ravelleau

Lecteur : Jacques Gamblin

Genre : Biographie, contemporain

Editons : Thélème

Parution : 21 avril 2016

Acheter le livre audio Les rôles de ma vie

Présentation de l’éditeur :

Les rôles de ma vie Acteur, auteur et metteur en scène, c’est une figure incontournable du cinéma français Cet ouvrage est le fruit de plusieurs mois d’entretiens au cours desquels Michel Galabru s’est livré à un exercice inédit consistant à revenir sur l’ensemble des films, fictions, séries et pièces de théâtre auxquels il a participé depuis le début de sa carrière, soit près de trois cents projets et presque soixante-dix ans de souvenirs professionnels. Ces fragments d’une vie d’acteur forment un témoignage unique où se côtoient les plus grands noms du théâtre et du cinéma français, ayant côtoyé tous les acteurs et les réalisateurs de la seconde moitié du 20e siècle : de Louis de Funès à Isabelle Adjani en passant Michel Serrault, Jean Carmet ou Charles Aznavour.

 

Continuer la lecture de « Les rôles de ma vie »