Une nouvelle école révolutionnaire

Une-école-révolutionnaire

Lorsqu’il y a quelques semaines, j’ai pris la décision de proposer un carnaval d’article dont le sujet serait : “Comment envisagez-vous l’éducation de demain ?”
J’avoue humblement que j’avais une idée derrière la tête. Je voulais vous démontrer que l’école était désuète face au unschooling.
Comme dit la pub, mais ça c’était avant. Avant que je ne tombe tout à fait par hasard (encore que je ne croie pas à ce dernier) sur cette école révolutionnaire. Mon école utopique telle que je la voyais !

 


Lindfield’s school of the futur : A Learning Village

Lindfield-a-learning-village-une-nouvelle-école-révolutionnaire
Liindfield a lerning village, tel qu’il a été conçu.

 

Lindfield’s school of the futur : A Learning Village, ou plus simplement Le village d’apprentissage de Learning, est sur le point de révolutionner totalement l’éducation, par une approche complètement différente de l’apprentissage.

Ce village d’apprentissage, se situe sur le site du Ku-ring-gai. Là, où se trouvait l’ancienne université de technologie de Sidney, NSW en Australie.

Avec un investissement de 40 millions de dollars, afin de convertir cet ancien site en un centre révolutionnaire. Il révolutionne, non seulement l’éducation traditionnelle de l’Australie, mais il est également à l’antipode de l’éducation nationale française.

 

On croit rêver

 

Lindfield-a-learning-village-une-nouvelle-école-révolutionnaire
Pas de salles de classe, mais des lieux aux jolies métaphores

 

Les Australiens ont tout compris, puisque ce village d’apprentissage n’a pas de salle de classe, de niveaux d’année scolaire,d’examens, de classes à horaires fixes, ni cloches pour commencer et terminer l’apprentissage.

 

Voici l’argument avancé par cette école révolutionnaire.
« Le modèle éducatif du Lindfield Learning Village est conçu pour créer des élèves indépendants et courageux possédant les caractéristiques d'apprentissage requises pour réussir dans la vie à l'école et au-delà. Lindfield Learning Village est une école complète et inclusive pour les étudiants de tous niveaux. Nous cherchons à encourager la créativité et la réflexion critique chez les étudiants pour les responsabiliser en tant que résolveurs de problèmes et penseurs entreprenants. ”

 

Il faut croire qu’en Australie, les familles sont soucieuses de l’avenir de leurs enfants en tant qu’être humain, plus que de leur éducation scolaire. Car plus de 1200 personnes assistaient aux soirées d’informations, et se disait “excitées” à l’idée d’y envoyer leur enfant.

Grâce à son emplacement privilégié, Learning Village sera en mesure de travailler avec les universités et les entreprises des environs pour créer des partenariats.

Le Lindfield Learning Village a ouvert ses portes pour l’année scolaire en janvier 2019, avec des effectifs de capacité maximum et des centaines d’élèves sur des listes d’attente, l’école accueillant des enfants de la maternelle à la dixième année. (collège)
En 2020, on s’attend à ce que Lindfield prolonge les inscriptions jusqu’à la 12e année. (lycée)
Une telle innovation, ne pouvait pas passer inaperçue, c’est pourquoi elle a suscité l’intérêt de parents hors Australie.

 

 Les élèves ont la pleine gestion de leur apprentissage, il leur est également demandé de s’investir en aidant les autres étudiants. S’ils sont bien évalués pour cela, ces évaluations n’ont rien à voir avec les examens traditionnels.

Dans cette nouvelle école révolutionnaire, on n’apprend pas les mathématiques, les langues ou les sciences, assis bêtement dans des salles de classes. Toutes ces disciplines s’apprennent en élaborant et menant à bien des projets.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  3,5 livres pour se (re)trouver
Lindfield-a-learning-village-une-nouvelle-école-révolutionnaire
Les élèves choisissent leur propre enseignement.

 

De même, les classes ont été remplacées par des lieux aux noms enchanteurs puisque les élèves pourront se retrouver aux “points d’eau”, aux “feux de camp” et aux “grottes.” Ces jolies métaphores sont utilisées pour décrire le style et l’emplacement des différents lieux d’apprentissage. Les « points d’eau » sont destinés aux groupes plus importants d’élèves pour l’instruction en groupe, les groupes plus petits se réunissent quant à eux, aux « feux de camp », pour étudier aux côtés des enseignants. Enfin, les enfants pourront travailler de manière indépendante dans des espaces plus petits appelés « grottes ».

Les élèves progresseront dans leur apprentissage lorsqu’ils auront atteint des jalons plutôt que de déterminer leur progression en fonction de leur âge.

La directrice, Mme McConnell, explique: «Un élève peut choisir un moment précis où il pense pouvoir démontrer l’apprentissage nécessaire pour atteindre un résultat d’apprentissage particulier.»

Avec une telle révolution, on s’attend à ce que le programme d’études et l’école en elle-même soient fluides, évoluent et tirent les leçons des expériences vécues. Comme en Australie, les étudiants portent des uniformes, les élèves participeront à la conception de leur propre uniforme ainsi qu’à la devise de l’école.

Lindfield Learning Village a déjà ses sceptiques. Cependant, avec un nombre maximal d’inscriptions et l’intérêt considérable que suscite cette nouvelle approche de l’éducation, il répond à un besoin évident d’une nouvelle approche éducative.

Pour ma part, je suis impatiente de voir comment se déroulera ce nouveau concept, dont nous avons tant besoin, dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement. Inutile de vous dire, que ce genre d’établissement est juste parfait pour les enfants DYS, idéal pour développer la confiance en eux.

Avec l’apprentissage dispensé dans cette école révolutionnaire, les étudiants acquièrent les compétences nécessaires pour réussir dans la vie, non seulement dans l’enceinte de l’école, mais également en dehors.

 

En quoi ce mode d’éducation est idéal ?

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu  Pourquoi dépasser ses limites ?
Lindfield-a-learning-village-une-nouvelle-école-révolutionnaire
Pas de classe, pas de cours traditionnels, ici les enfants apprennent à lire, compter, etc, en s’investissant dans des projets, et en aidant leur camarades.

 

Le mode d’éducation de cette école révolutionnaire qu’est le learning village, est la place privilégiée faite à la réflexion critique, au fait qu’ils cherchent à favoriser la créativité de l’enfant. En leur permettant de mener leur projet. Ils développent ainsi leur sens critique. Cette approche leur permet de résoudre eux-mêmes les problèmes en trouvant des stratégies.

S’ils encouragent la prise de risque, des étudiants, qu’ils valorisent les réussites, ils leur apprennent également à ne pas s’avouer vaincus face à l’échec. Mais à étudier ce dernier afin d’en tirer des conclusions et mieux rebondir.


Les étudiants de cette école révolutionnaire qu’est le Lindfield Learning Village sont soutenus en tant qu’être humain, on ne se contente pas, comme souvent de les parquer dans des classes et de leur bourrer le crâne de tout un savoir, qu’il leur sera plus ou moins utile dans la vie courante. Comme je le disais plus haut, dans cette école australienne, l’âge importe peu pour monter d’échelon. Ce sont les progrès et les capacités démontrées par les étudiants qui leur permettent de poursuivre leur propre parcours à leur rythme.


Ainsi les étudiants eux-mêmes se fixeront des objectifs à atteindre. Apprenant ainsi avec plus de plaisir, sans même se rendre compte du savoir qu’ils accumulent.

 

 

Comment l’école sélectionne t’elle ses futurs étudiants.

Lindfield-a-learning-village-une-nouvelle-école-révolutionnaire
La directrice du Lindfield a learning village Stephanie Mc Connell


Ne nous leurrons pas, il y aura bien évidemment les réfractaires à ce système. Pour tout vous dire, il y en a déjà. De plus, ce n’est pas parce que ce système vous intéresse que ce genre d’établissement est fait pour votre enfant.
Les dirigeants de cette nouvelle école révolutionnaire l’ont bien compris, c’est pourquoi, ils ont établi une liste de critères, aidant ainsi les mille et quelques parents intéressés à prendre leur décision.


“Pour prendre cette décision, nous vous encourageons à considérer la personnalité unique de votre enfant, ses besoins d’apprentissages, ses capacités, ses talents et ses objectifs.
Comme nous allons travailler avec votre enfant pour développer ses possibilités d’apprentissages, il vous faut réfléchir aux questions suivantes :
- Votre enfant, fait-il preuve de pugnacité face à un défi, abonne t'il facilement ?
- Fait-il preuve d’initiative et de responsabilité ?
- Est-il déterminé et fait-il preuve d’endurance ?
-Est-il autonome et débrouillard ?
-Est-il sérieux et plein de ressource ?
-Dans quelle mesure, est-il motivé pour apprendre ?
- Est-il flexible face aux changements ?
- Qu’elle est sa capacité à gérer les problèmes ?
- Est-il curieux ? Se demande t'il pourquoi et comment ?
- Fait-il preuve d’empathie envers les autres ?
- Explore t'il les possibilités et les perspectives qui s’offrent à lui ?
- Est-il capable de travailler en équipe ?

 

En attendant une telle école révolutionnaire en France.

Lindfield-a-learning-village-une-nouvelle-école-révolutionnaire
Lindfield a learning village une nouvelle école révolutionnaire


En cherchant bien, on trouve quelques écoles française, hors normes, mais rien de comparable avec Lindfield Learning Village. En attendant une telle école révolutionnaire en France, vous pouvez toujours vous occuper vous-même de l’instruction de votre enfant grâce au Unschooling.
Pour ceux qui ne connaîtraient pas le Unschooling, il s’agit d’un enseignement à la maison, sans support de cours. Les parents, ou tout autre personne en charge de l’éducation de l’enfant, s’adapte aux besoins et envie de ce dernier. En s’aidant de la vie de tous les jours, pour leur apprendre les langues, les maths et le français, ainsi que l’histoire, et la géographie.Etc…


Ça vous rappel quelque chose ? J’ai comme l’impression que l’école révolutionnaire de Lindfield Learning Village s’est inspirée du Unschooling. Nous voilà bien si maintenant les écoles se mettent à enseigner, sans cours et méthodes, comme n’importe quels parents concernés !


Et si justement, c’était ça l’avenir de l’éducation, des écoles sans écoles.

Partager l'article :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *